Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > Nos médias deviennent -ils de plus en plus adeptes du Politiquement correct , du Déni des réalités, de la langue de bois et de la philosophie des Singes de la sagesse ?

Nos médias deviennent -ils de plus en plus adeptes du Politiquement correct , du Déni des réalités, de la langue de bois et de la philosophie des Singes de la sagesse ?

 

 

Nos médias deviennent -ils de plus en plus adeptes du Politiquement correct , du Déni des réalités, de la langue de bois et de la philosophie des Singes de la sagesse ?

 

 Nos médias  deviennent -ils  de plus en plus adeptes du Politiquement correct , du Déni des réalités, de la langue de bois et de la philosophie des Singes de la sagesse ? dans Non classé

 

 

 

Le Politiquement correct, le Déni des réalités et la langue de bois deviendraient ils maintenant la nouvelle ligne éditoriale des médias ,… et de ce fait certains sujets seraient complètement tabous qu’il est préférable de ne pas les évoquer car de toute façon leurs publication seront automatiquement refusés par les Rédacteurs en chef !

 

 

 

Le politiquement correct la nouvelle chape de plomb volontaire !

 

Voyons la définition que donne Wikipédia sur le politiquement correct :

Le politiquement correct (anglicisme de politically correct, PC) désigne, presque toujours pour la dénoncer, une attitude véhiculée par les politiques et les médias, qui consiste à adoucir excessivement les formulations qui pourraient heurter un public catégoriel. Pour ses détracteurs, le politiquement correct met ainsi en place un carcan intellectuel que toute expression d’une opinion doit accepter, imposant en fin de compte d’adopter un ensemble d’idées. Pour l’historien américain Jacques Barzun, « le politiquement correct ne proclame pas la tolérance ; il ne fait qu’organiser la haine. »1

L’expression a été adoptée par le français au début des années 1990. Elle se rapproche des expressions « bien-pensance » ou « conformisme. » Pour Jean Dutourd, il s’agit de tenir pour « bienfaisante, incontestable, irréfutable, et pour tout dire obligatoire, une certaine philosophie politique qui, extérieurement, a l’air d’être le fruit de la morale, de la tolérance, de l’humanitarisme, du progressisme, de l’égalité, de l’esprit démocratique, alors qu’elle n’est en réalité que l’expression la plus autoritaire du conformisme international, lequel, sous couleur d’idéalisme, peut se livrer à un pragmatisme effréné qui ne recule pas à l’occasion devant le crime. »2

Avec le temps, l’expression a pris une autre acception, hors Amérique du nord, devenant donc l’équivalent de celle plus ancienne de « langue de bois » : un discours à base de circonlocutions, de périphrases, d’euphémismes et d’expressions figées, selon la technique dénommée communément « noyer le poisson ».l’article en entier:.

 

 

Le déni des réalités !

 

 

Le déni des réalité est un terme général pour désigner la non-considération de l’évidence de faits ou d’actes réels en les occultants volontairement. Le déni des réalités est souvent utilisé par crainte de stignatiser une personne ou un groupe par exemple !

 

 

 

La langue de bois !

 

 

 

La langue de bois est une forme d’expression orale ou écrite utilisée fréquemment par les politiques et par les journalistes.

Wikipédia en donne un parfait résumé :La langue de bois (appelée parfois humoristiquement xyloglossie ou xylolalie, du grec xylon : bois et glossa : langue ou λαλέω /laleô : parler) est une figure de rhétorique consistant à détourner la réalité par les mots.

C’est une forme d’expression qui, notamment en matière politique, vise à dissimuler une incompétence ou une réticence à aborder un sujet en proclamant des banalités abstraites, pompeuses, ou qui font appel davantage aux sentiments qu’aux faits.

Mais il ne s’agit pas toujours d’impressionner l’interlocuteur en passant pour plus savant qu’on l’est. La langue de bois en politique a en sus d’une utilité sophistique, une utilité diplomatique : les mots servent alors à neutraliser ou à adoucir les choses qu’ils qualifient. De ce point de vue elle est l’œuvre de la prudence et de la ruse qui sont les qualités cardinales du souverain (on parle de ces qualités si importantes aux yeux de Machiavel).l’article en entier:.

 

Les Singes de la sagesse !

 

Voyons ensemble ce que dit Wikipédia sur les Singes de la sagesse.

Les singes de la sagesse (aussi appelés « les trois petits singes ») est un symbole d’origine asiatique constitué de trois singes, dont chacun se couvre une partie différente du visage avec les mains : le premier les yeux, le deuxième la bouche et le troisième les oreilles. Ils forment une sorte de maxime picturale : « Ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire ». À celui qui suit cette maxime, il n’arriverait que du bien. L’article en entier:.

Vos avez certainement remarqué que dans l’article, il y a ces trois phrases :

.Ne pas vouloir voir ce qui pourrait poser problème

.Ne rien vouloir dire de ce qu’on sait pour ne pas prendre de risque

.Ne pas vouloir entendre pour pouvoir faire « comme si on ne savait pas »

cela veut dire que si parfois on s’inspirait de cette philosophie, beaucoup de drames,( catastrophes naturelles, crimes contre l’humanité etc ) seraient complètement oubliés ou occultés !

 

Conclusion !

 

Le politiquement correct, le déni des réalités,la langue de bois, et la philosophie des singes de la sagesse veulent « aseptiser » les informations, par sur qu’au final que cela soit bénéfique pour la démocratie ;.. la suite aux lecteurs d’Agoravox d’en débattre sereinement, et souvenons nous ce qu’a dit le grand Voltaire : « Je hais vos idées mais je me battrais jusqu’au bout pour que vous puissiez les exprimer. »source.

 

Liens en anexes :

 

La Bien pensance:.

La pensée unique:.

Images:12 34 .

 

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

 

 

 

 

 

 

Dans : Non classé
Par spagnolo
Le 12 juillet, 2012
A 11:12
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...