Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption,… … et si on parlait de l’avenir des enfants. Ma lettre à François Hollande, et aux législateurs ( députés, sénateurs ) ! 

Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption,… … et si on parlait de l’avenir des enfants. Ma lettre à François Hollande, et aux législateurs ( députés, sénateurs ) ! 

Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption,… … et si on parlait de l’avenir des enfants. Ma lettre à François Hollande, et aux législateurs ( députés, sénateurs ) ! 

 

Mariage gay, le cheval de Troie pour l'adoption,... … et si on parlait de l'avenir des enfants. Ma lettre à François Hollande, et aux législateurs ( députés, sénateurs ) !  dans Non classé Enfant-triste_FICHE4835_reduit580px

 

Édité sur Agoravox

Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption,… … et si on parlait de l’avenir des enfants. Ma lettre à François Hollande, et aux législateurs ( députés, sénateurs ) ! 

 

http://www.sennelier.fr/Enfant-triste_FICHE4835_reduit580px.jpg

 

 

Mariage gay, le cheval de Troie pour l’adoption,… … et si on parlait de l’avenir des enfants. Ma lettre à François Hollande, et aux législateurs ( députés, sénateurs ) ! 

 

http://www.sennelier.fr/Enfant-triste_FICHE4835_reduit580px.jpg

 

Je l’ai écrits déjà plusieurs fois, le mariage des personnes du même sexe m’indiffère, par contre ce mariage va entraîner de facto le droit d’adopter des enfants,… et là je suis farouchement contre.

 

Si actuellement le lobbying gay fait un fort forcing médiatique pour que cette loi soit rapidement votée,. Comme simple citoyen soucieux de l’avenir des futurs enfants adoptés par les couples du même sexe, je suis train d’adresser aux destinataires ci-dessous un courrier qui reprend les grande lignes de cet article.

Destinataires :

Président de la République.

Législateurs ( Sénateurs et Députés )

Médias ( presse, radio, télé )

 

Nous le savons depuis des siècles le mariage a toujours désigné l’union légale d’un homme et d’une femme. Néanmoins depuis plusieurs années, sept pays européens — la Belgique, l’Espagne, l’Islande, la Norvège, les Pays-Bas, le Portugal et la Suède — ainsi que l’Afrique du Sud, le Canada, l’Argentine, six États des États-Unis (Massachusetts, Iowa, Connecticut, New Hampshire, New York, Vermont, Washington), un État du Brésil (Alagoas) et la ville de Mexico, ont ouvert le mariage aux couples homosexuels. Ainsi maintenant plusieurs dictionnaires se rangent sur la définition d’un mariage qui ne comprend plus la différence de sexe des époux .source Wikipédia.

Dans notre société moderne, nous pouvons constater que le mariage n’est pas obligatoire pour qu’un couple ( homme/femme ) puisse vivre ensemble. Cette institution a une tendance est qui est plutôt à la baisse. Cette dernière a commencée d’apparaître en Suède et au Danemark vers 1965, et s’est étendue progressivement au reste de l’Europe occidentale, Suisse et Allemagne d’abord, puis Angleterre et Norvège, enfin France et Italie. Le nombre annuel de mariages en France est passé par un maximum en 1972 (416.521) et n’a cessé de baisser depuis. Tandis que 455.000 mariages étaient célébrés en 1920, il n’y en avait plus que 320.000 en 1960, et 260.000 en 2007. En France en 2009, 53% des naissances se sont faites hors mariage contre 6% en 1976. Cette progression touche tous les pays européens, mais dans certains pays comme la Grèce (6% des naissances), l’Italie (22%) ou l’Allemagne (32%) les naissances hors mariage sont encore loin d’être la norme.source.

 

Ainsi nous constatons que dans toutes les sociétés le mariage est à la baise, alors on se pose des questions en constatant que les couples du même sexe ( comme d’ailleurs les couples hétéros ) ont depuis 1999 la possibilité de souscrire un PACS. ( Pacte civil de solidarité et ici.).

Que les couples du même sexe, demandent maintenant le mariage nous semble finalement une sorte de capricieuse lubie orchestrée et entretenue par un puissant lobbying capable comme nous pouvons le constater de créer et d’organiser un fort tapage médiatique !

Je le répète, le mariage des humains du même sexe,finalement m’indiffère, là ou le bât blesse, c’est que l’obtention du mariage pour ces derniers, va entraîner de facto le droit d’adopter des enfants !

 

Avec ce projet de loi, partisans et adversaires s’affrontent, personnellement si je ne suis pas l’adversaire du mariage, par contre je suis farouchement contre la possibilité d’adoption.

Soucieux du devenir de plus faibles, je m’interroge par exemple en pensant que certains futurs enfants adoptés risquent de « tomber » sur ce genre « papas » ou de « mamans » que l’on peux voir en tapant dans votre moteur de recherches images ( Gogle images par exemple ) :  : gay pride:.

 

L’avenir des enfants adoptés par les couples homosexuels.

 

Beaucoup d’études ont été faites sur ce sujet, certaines affirmant qu’un enfant adopté par un couple du même sexe a un développement psychologique identique à un enfant élevé par un couple homme/femme.

Il est bon de signaler que plusieurs d’entre elles étaient communiquées soit par des personne se déclarant être homosexuelles, ou par des personne favorables et partisans du mariage et de l’adoption. Il est également bon de signaler qu’en général ces études ont été faites sur un nombre relativement peu élevé de cas !

 

Deux études qui affirment le contraire.

 

Si vous me le permettez, je vous fais par d’une étude qui je pense est bien plus sérieuse car elle a fait l’analyse de 59 autres études précédentes, et qu’elle a eu la possibilité d’interroger 20.000 enfants.

Cette étude est assez longue, je place ce paragraphe qui est en quelque sorte un petit résumé :

Quelques résultats (se référer à l’article pour obtenir les résultats exhaustifs) :
- Si le pourcentage  de mariage chez les enfants élevés par un couple lesbien est comparable à celui des enfant élevés par un couple gay (36% vs 35%), le pourcentage de concubinage chez les enfants élevés par un couple lesbien est trois fois plus important que chez les enfants élevé par une famille hétérosexuelle (24% vs 9%). Le pourcentage de mariage chez un enfant adopté atteint 41%, et 43% chez un enfant issu d’une famille hétérosexuelle,
- 69% des couples lesbiens et 57% des couples gais recevaient une assistance de l’état comme 17% des familles hétérosexuelles, 53% des familles recomposées, et 47% des parents isolés,
-  49% des enfants issu d’une famille hétérosexuelle avaient un emploi au moment de l’étude comme 26% des enfants élevés par un couple lesbien, 34% de ceux élevés par un couple gay, 41% des enfants adoptés, et 53% de ceux issu d’une famille recomposée,
- 24% des enfants  élevés par un couple gay avaient récemment pensé au suicide, comme 12% des enfants élevés par un couple lesbien, 5% des enfants élevés par un famille hétérosexuelle et 10% des enfants élevés par une famille recomposée,
- 7% des enfants élevés par un couple lesbien avaient une relation avec une personne de même sexe, comme 12% des enfants  élevés par un couple gay, 4% des enfants élevés par une famille hétérosexuelle, 23% des enfants adoptés et 13% des enfants élevés dans une famille recomposée,
-  40% des enfants élevés par un couple lesbien avaient une relation hors mariage/concubinage, comme 25% des enfants  élevés par un couple gay, 13% des enfants élevés par une famille hétérosexuelle, 20% des enfants adoptés, 32% des enfants élevés dans une famille recomposée,
-  28% des enfants élevés par un couple lesbien étaient au chômage, comme 20% des enfants  élevés par un couple gay, 8% des enfants élevés par une famille hétérosexuelle, 22% des enfants adoptés, 14% des enfants élevés dans une famille recomposée, et 13% des enfants élevés par un parent isolé,
-  23% des enfants élevés par un couple lesbien ont subi les attouchements d’un adulte, comme 6% des enfants  élevés par un couple gay, 2% des enfants élevés par une famille hétérosexuelle, 3% des enfants adoptés, 12% des enfants élevés dans une famille recomposée,
- 31% des enfants élevés par un couple lesbien ont un jour été contraint à un rapport sexuel, comme 25% des enfants  élevés par un couple gay, 8% des enfants élevés par une famille hétérosexuelle, 23% des enfants adoptés, 16% des enfants élevés dans une famille recomposée,  et 24% des enfants issu d’une famille divorcée,
- La consommation de cannabis et de tabac, était plus élevée chez les enfants élevés par des couples lesbiens et encore plus chez les enfants élevé par un parent isolé,
- Les enfants élevés  par des couples lesbiens ou gays témoignaient plus fréquemment d’avoir été arrêté par la police,
- L’index de dépression était plus élevé chez les enfants élevés par des couples lesbiens ou gays en comparaison à tous les autres types de familles,
- Le nombre de partenaires sexuels était 4 fois plus élevé chez les femmes lesbiennes élevées par un couple lesbien que chez les femmes lesbiennes élevées par une famille hétérosexuelle, et 6 fois plus chez les femmes lesbiennes élevées par un couple gay .( l’étude en entier.)

 

Je vous place également le site qui est la source de cette étude

. …Vous l ’avez remarqué, cette étude est en anglais, alors si comme moi, vous ne lisez pas l’anglais, en attendant la fin de chargement de la page, avec le moteur de recherches Google, il est possible d’obtenir de suite une traduction instantanée. ( cette phrase sur certains courriers comme sur celui que j’adresse au Président de la République ne sera pas mentionnée )

Je vous passe également une autre étude ( espagnole ) qui mentionne elle aussi que l’adoption d’enfants par les couples du même sexe n’est pas sans risque pour l’épanouissement psychologique de l’enfant:..

 

Les cruelles et terribles moqueries entre enfants.

 

Dans le milieu scolaire enfantin, et plus spécialement dans les cours de récréations, as t-on pensé aux cruelles moqueries et autres railleries que les enfants adoptés par les couple du même sexe auront a subir de la part de leurs petits camarades ?

Nous le savons bien les enfants sont terribles et souvent très méchants entre eux, et malheureusement souvent ce genre de moquerie est le déclencheur principal d’actes conduisant au suicide. Ainsi ceux ou celles qui sont pour l’adoption d’enfants par les couples du même sexe, et qui éventuellement voteront cette loi, fait dans le cas ou cette dernière soit votée porteront leur part personnelle de responsabilité lorsqu’un enfant élevé par un couple du même sexe constamment tourné en ridicule par ces petits camarades scolaires, qui pour échapper définitivement aux railleries et autres ricanements qui lui été régulièrement adressés prendra la terrible décision de mettre fin à ses jours: .

 

Je pense que le vote de cette loi est un moment important pour l’avenir de notre société, l’idéal serait d’autoriser le mariage, mais ce dernier n’ouvrirait pas le droit d’adopter des enfants pour les couples du même sexe,… mais des voix s’élèveront contre car elles évoqueront forcement la discrimination. Méditons sur ce vieil adage: « A demander trop, parfois on obtient rien ! »

Néanmoins doit on accéder aux désirs de quelques groupes d’individus fortement médiatisés, ou bien se préoccuper de l’avenir des plus faibles, c’est à dire ceux qui n’ont personnes pour les représenter et qui ne bénéficient d’aucune couverture médiatique.

 

L’usage d’un référendum !

 

Notre constitution prévoit l’usage du référendum, le mariage des personnes du même sexe, mais surtout la possibilité d’adoption d’enfants par ces derniers divise les français, alors pourquoi pas poser cette délicate question par référendum, cela serait je pense une mesure des plus démocratique ou chaque citoyen aura la possibilité de se prononcer librement en toute connaissance d’esprit.

Ceux et celles qui prônent cette adoption vont prendre quoi que l’on dise une très lourde responsabilité morale, de ce fait si la loi est votée ceux et celles qui auront donnés leurs voix auront leur part de responsabilité lorsque arrivera une terrible nouvelle qui annonce le suicide d’un enfant adopté par un couple du même sexe à cause de moqueries perpétuelles de la part de ses petits camarades d’école.

Pour ces législateurs , il sera hélas trop tard pour faire machine arrière!

 

1998,…quand la gauche était vent debout contre le mariage gay et l’adoption !

 

Nous sommes en 1998, Jacques Chirac est le Président de la République, et cohabitation oblige Lionel Jospin est le Premier Ministre, dans ce gouvernement la garde des Sceaux est Élisabeth Guigou.

Cette même année, il est intéressant de noter sa prise de position contre le mariage et l’adoption lors de la 2éme séance du mardi 3 novembre à l’Assemblée Nationale dans Questions au Gouvernement

Au cours de cette séance, Madame Guigou a fait une longue déclaration, J’ai relevé quelques passages très très intéressants :

 

/Une famille ce n’est pas simplement deux individus qui contractent pour organiser leur vie commune. C’est l’articulation et l’institutionnalisation de la différence des sexes. C’est la construction des rapports entre les générations qui nous précèdent et celles qui vont nous suivre. C’est aussi la promesse et la venue de l’enfant, lequel nous inscrit dans une histoire qui n’a pas commencé avec nous et ne se terminera pas avec nous.

Un député RPR - Elle enfonce des portes ouvertes !

Mme la Garde des Sceaux - En revanche, le pacte civil de solidarité est un contrat qui concerne deux personnes qui vivent ensemble sans être mariées. Il a pour objet l’organisation de leur vie commune. Nous reconnaissons, sans discrimination aucune, une même valeur à l’engagement de ces deux personnes, hétérosexuelles, homosexuelles ou qui n’ont pas de lien charnel. Il fallait trouver une formule qui traduise cet engagement et le gratifie de nouveaux droits.

Mais il fallait aussi bien marquer qu’au regard de l’enfant, couples homosexuels et hétérosexuels sont dans des situations différentes. La non-discrimination n’est pas l’indifférenciation. Le domaine dans lequel la différence entre hommes et femmes est fondatrice, et d’ailleurs constitutive de l’humanité, c’est bien celui de la filiation. Voilà pourquoi le PACS ne légifère pas sur l’enfant et la famille. Voilà pourquoi le pacte concerne le couple et lui seul (Applaudissements sur les bancs du groupe socialiste)…./

./En troisième lieu, certains s’inquiètent de ce que l’enfant serait oublié.

Notre société ne protège pas assez l’enfant et en même temps qu’elle proclame l’enfant roi, elle le soumet trop souvent au seul désir de l’adulte.

C’est pour cela que j’ai mis en place un groupe de travail sur le droit de la famille dont je souhaite que la réflexion soit conduite sous l’angle fondamental de la relation parents-enfants.

Un enfant a droit à un père et une mère, quel que soit le statut juridique du couple de ses parents. D’ailleurs aujourd’hui, la situation de l’enfant légitime qui vit avec ses deux parents est plus proche de la situation de l’enfant naturel qui vit lui aussi avec ses deux parents que de celle de l’enfant légitime de deux parents divorcés ou séparés (Applaudissements sur les bancs du groupe communiste, du groupe socialiste et du groupe RCV). C’est au regard de ces évolutions que je souhaite que soient étudiées les règles de la filiation, de l’autorité parentale et les droits de l’enfant, et non au regard d’un contrat qui n’a aucune conséquence sur la parenté…../

./Je veux être parfaitement claire : je reconnais totalement le droit de toute personne à avoir la vie sexuelle de son choix. Mais je dis avec la plus grande fermeté que ce droit ne doit pas être confondu avec un hypothétique droit à l’enfant (Applaudissements sur de nombreux bancs du groupe socialiste).

Un couple, hétérosexuel ou homosexuel, n’a pas de droit à avoir un enfant en dehors de la procréation naturelle. Les lois récentes sur la procréation médicalement assistée ont tracé les limites du droit à l’enfant comme source de bonheur individuel en indiquant que les procréations médicalement assistées ont pour but de remédier à l’infertilité pathologique d’un couple composé d’un homme et d’une femme. Elles n’ont pas pour but de permettre des procréations de convenance sur la base d’un hypothétique droit à l’enfant(Applaudissements sur de nombreux bancs du groupe socialiste).

Je reconnais que des homosexuels doivent continuer à s’occuper des enfants qu’ils ont eus même s’ils vivent ensuite avec un ou une compagne du même sexe, car la paternité ou la maternité confère des obligations qui ne peuvent cesser (Applaudissements sur les bancs du groupe communiste, du groupe socialiste et du groupe RCV).

Or c’est une chose de maintenir un lien de parenté déjà constitué entre parents et enfants, c’en est une toute autre de permettre, en vertu de la loi, l’établissement d’un lien ex nihilo entre un enfant et deux adultes homosexuels. Dans le premier cas, il s’agit d’une solution conforme à l’intérêt de l’enfant qui la le droit de conserver son père et sa mère lorsque ses parents se séparent. Dans le second, il s’agirait de créer de toutes pièces, par le droit, une mauvaise solution.

Pourquoi l’adoption par un couple homosexuel serait-elle une mauvaise solution ? Parce que le droit, lorsqu’il crée des filiations artificielle, ne peut ni ignorer, ni abolir, la différence entre les sexes.

M. Bernard Accoyer - C’est une chance !

Mme la Garde des Sceaux - Cette différence est constitutive de l’identité de l’enfant. Je soutiens comme de nombreux psychanalystes et psychiatres qu’en enfant a besoin d’avoir face à lui, pendant sa croissance, un modèle de l’altérité sexuelle. Un enfant adopté, déjà privé de sa famille d’origine, a d’autant plus besoin de stabilité sans que l’on crée pour lui, en vertu de la loi, une difficulté supplémentaire liée à son milieu d’adoption.

Mon refus de l’adoption pour des couples homosexuels est fondé sur l’intérêt de l’enfant et sur ses droits à avoir un milieu familial où il puisse épanouir sa personnalité (Applaudissements sur certains bancs du groupe socialiste). C’est ce point de vue que je prends en considération, et non le point de vue des couples qu’ils soient hétérosexuels ou homosexuels.

Source:Archives  de l’Assemblée Nationale:

http://www.assemblee-nationale.fr/11/cra/1998-1999/98110315.asp

 

Pour accéder directement à la page

Sommaire.

Questions au gouvernement

PACTE CIVIL DE SOLIDARITÉ 15

 

Contre ce mariage et l’adoption, il y a en mai 2004 également eu a position de Lionel Jospin.

PS: le mariage gay, arme de désunion massive de Jospin 

http://www.liberation.fr/politiques/0101489204-ps-le-mariage-gay-arme-de-desunion-massive-de-jospin

 

J’ai illustré mon article avec un dessin d’un enfant qui pleure, si ce denier pleure , c’est a cause des incessantes moqueries qu’il subit de la part de ses petits camarades d’école.

J’aurai préféré illustré mon article par ce dessin qui montre un groupe d’enfants avec leur large sourire: ,… mais dans les cours d ’écoles pour les enfants qui auront comme parents des couples d’homosexuels ( surtout hommes ) moqueries et railleries en tout genre risque bien d’être leurs lots quotidiens, ce qui fait leurs attitudes seront j’ai bien peur hélas plutôt des attitudes de tristesses.

 

Actuellement différents sondages indiquent que les français sont majoritairement pour le mariage et pour l’adoption des couples homosexuels 65%,… il reste à savoir si avant que l’on leur pose la ou les questions, ils connaissaient les deux enquêtes que je cite dans mon article, et qui indiquent les risques supplémentaires de suicides ou de tentatives de suicides chez les enfants adoptés par les couple du même sexe ( surtout s’il sagit de couples hommes ) du fait de moqueries ou de railleries permanentes que ne manqueront pas de subir ces derniers de la part de leurs petits camarades de classes.

 

Les enfants adoptifs sont TOUS des enfants traumatisés par la perte ou l’abandon de leurs parents d’origine.
Les enfants adoptifs ont beaucoup plus que les autres des interrogations et des angoissent concernant leurs origine, les confier à des parents du même sexe ne risque-t-on pas d’aggraver leur traumatisme ?

Une société qui ne respecte pas les plus faibles et une société qui ne vaut rien, … et qui part en déconfiture !

 

Pour ce qui me concerne, de toute façon,…dans quelques années ( et oui hélas ) je ne serais plus de ce monde, … alors pour les plus jeunes, … c’est à vous de voir !

Gilbert Spagnolo ( grand-père de 5 petits-enfants )

Rajout du:15/09

 

Pour ceux e celles qui ont du temps quelques résultats Google dans le rôle de la mère et du père dans le développement ou de la construction d’un enfant :

 

1234

 

@+ P@py

P.S.

 

La protection des plus faibles fait partie de ma philosophie de vie, je vous joins 4 photos qui montrent des actions que j’ai entreprises .

 

La plantation d’un arbre pour la paix:.

La collecte de nourriture pour les bébés:.

 

L’information sur les plages des dangers du soleil pour les bébés : – et ici.

 

 

 

Rajout du:10/11/2012

 

Hollande réservé sur le mariage gay

Promis pendant la campagne, le mariage pour tous a été présenté hier en Conseil des ministres même si le chef de l’Etat « n’y croit pas tant que ça ».

Source:Le Parisien.

@+ P@py

 

 

 

Dans : Non classé
Par spagnolo
Le 10 septembre, 2012
A 11:11
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...