Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > J’ai comme l’impression que les  médias ( certains disent « M…..s » ).. font un peu l’impasse sur les « casseroles » de Juppé !

J’ai comme l’impression que les  médias ( certains disent « M…..s » ).. font un peu l’impasse sur les « casseroles » de Juppé !

 

J’ai comme l’impression que les  médias ( certains disent « M…..s » ).. font un peu l’impasse sur les « casseroles » de Juppé !

http://ekladata.com/_aSNFOtSJJD7pfjuDvrXxfo0sqQ.jpg

http://ekladata.com/_aSNFOtSJJD7pfjuDvrXxfo0sqQ.jpg

Article:Édité sur Agoravox

Es-ce une impression, ou une mauvaise analyse de ma part ( personne n’est parfait ) ,mais comme je suis assez bien tout le tohu-bohu actuel pour ce qui concerne la campagne des primaires de la droite en vue de l’élection présidentielle de 2017, et bien il me semble la majorité de nos médias,( certains disent maintenant « merdias » ) ne s’attardent guère sur le « passé casserolesques » du chouchou actuel, à savoir Alain Juppé !

Alors, es-ce à dit que dorénavant pour eux les dés sont définitivement jetés, pour faire simple, l’affaire est « pliée » , donc ce n’est pas la peine de chercher à contrarier l’ordre ( établi ) des choses !

 

Petit aide mémoire « casserolesques » d’Alain Juppé !

 

Pour y voir clair, il suffit de parcourir la fiche que Wikipédia consacre à Alain Juppé.

 

Affaires judiciaires concernant Alain Juppé : Les emplois fictifs de la mairie de Paris

.

En 1999, Alain Juppé est mis en examen pour « abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt » pour des faits commis en tant que secrétaire général du Rassemblement pour la République et maire adjoint de Paris aux finances, de 1983 à 1995. Il est considéré comme un élément clé d’un système de financement occulte d’emplois au sein du RPR financés par la mairie de Paris et des entreprises désireuses de passer des contrats publics (sa secrétaire personnelle au RPR fut elle-même rémunérée par une entreprise, le groupe immobilier Ségur, puis par la ville de Paris).

Le 30 janvier 2004, il est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à 18 mois de prison avec sursis et à une peine de dix ans d’inéligibilité ,….Le 1er décembre 2004, la cour d’appel de Versaillescelle-ci réduit la condamnation à 14 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité:Source.

Dans cette affaire,à cette époque, le financement des partis politiques évoluait dans un système très très trouble proche ! Depuis sur ce sujet, plusieurs lois ont été votées regardez la page de Wikipédia : .

Depuis cette période, la situation à évoluée favorablement, néanmoins je ne pense pas que nous avons atteint une intégrité au dessus de tous soupçons!!( .. pour preuve les frais de campagne de N. Sarkozy pour l’élection Présidentielle de 2012!) : Ici.

Ainsi dans les dossiers politico-judiciaires , le RPR a eu son affaire avec l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris,( vu plus haut ) , le P.S. quand à lui a eu l’affaire Urba., c’est pourquoi, j’accorde à Alain Juppé certaines circonstance atténuantes !

 

L’affaire des appartements parisiens !

 

En juin 1995, Le Canard enchaîné révèle qu’Alain Juppé a signé, en janvier 1993, un document donnant l’ordre aux services du logement de la ville de Paris de diminuer de 1 000 francs le loyer de son fils Laurent, logé dans un appartement relevant des propriétés de la ville, rue Jacob. Par ailleurs, des travaux pour un montant de 381 000 francs sont réalisés dans cet appartement par la ville. À plusieurs reprises, le ministère de la Justice tente d’empêcher le Service central de prévention de la corruption de rendre son rapport sur cette ristourne de loyer. Le rapport conclue au fait que cette opération peut relever d’un délit d’ingérence, mais la justice décide de ne pas poursuivre le Premier ministre.

En outre, Alain Juppé signe, en septembre 1990, un bail de location avec sa propre municipalité lui permettant de devenir locataire, dans cette même rue Jacob, d’un appartement de 189 m² à un prix défiant toute concurrence. Là encore, des travaux sont réalisés aux frais des contribuables, pour un montant évalué à plus d’un million de francs. Il attend deux semaines avant de se justifier et refuse de s’excuser, affirmant rester « droit dans ses bottes » Après trois mois de polémique, il décide de quitter son logement.( toujours sur la même page deWikipédia. ) A noter que sur ses démêles logistiques, vous pouvez consulter les autres résultats Google:.

Même si une forte campagne médiatique se déchaîne contre vous, je pense qu’il est normal de « rester droit dans ses bottes » surtout si honnêtement on n’a rien à se reprocher, mais abandonner le navire en pleine tempête ( Après trois mois de polémique, il décide de quitter son logement ),…démontre peut être une certaine manque de confiance en sois !

Pour moi, cette affaire est assez grave, car c’est une compromission personnelle, pour faire simple une tricherie, une magouille donc le maître mot est l’argent !

Lorsque l’on a des revenus d’un salaire de Ministre ( affaires étrangères ) qui est actuellement aux alentours des 10.000 €, ( sans compter les divers avantages!!!) … se conduire ainsi, démontre quand même une bien étrange ( certains diront même inquiétante ) moralité !

Alors es-ce que ces faits sont compatibles ou bien au contraire incompatibles avec la fonction de Président de la République, la question est posée !!!

 

Conclusion !

 

Moi le vieux gaulliste, je trouve très très étrange ce silence, cette amnésie médiatique, sur cet aspect de personnalité concernant un candidat à la fonction suprême !

Un vieux adage dit: « Nous avons les politiques que nous méritons »,….ben oui ,.. pauvre France !!

.. et c’est fou comment qu’avec le temps certains de nos politiques arrivent à se faire une nouvelle virginité politique ,…et vous quand pensez-vous ?

et je fais mien ce vieux proverbe : « Qui aime bien châtie bien »

 

Liens en annexes :

 

Une page de Médiapart : Juppé ou « la mémoire courte »

 

Un blog que j’ai trouvé sur la toile :Alain Juppé, un délinquant peut-il être président de la République ?.

 

Les politiques et leurs logements :Résultats Google.

 

L’image qui illustre mon article a été copiée sur ce site.

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

 

 

 

 

 

Dans : Non classé
Par spagnolo
Le 7 novembre, 2016
A 10:44
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...