Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > Aulnay: Une technique d’immobilisation près de l’anus avec le bâton de défense seraient la cause de la pénétration !

Aulnay: Une technique d’immobilisation près de l’anus avec le bâton de défense seraient la cause de la pénétration !

Aulnay: Une technique d’immobilisation près de l’anus avec le bâton de défense seraient la cause de la pénétration !

Aulnay: Une technique d'immobilisation près de l'anus avec le bâton de défense seraient la cause de la  pénétration !   dans Non classé

 

 

 

Édité sur Agoravox

Le bâton de défense télescopique, kézako ?

 

C’est une constance, dans ces zones de banlieues de plus en plus lors de leurs interventions les policiers sont obligés d’utiliser la force pour maîtriser un individu agressif. Force doit rester à la loi.

C’est ainsi que pour faire face à un individus qui les agresse , les policiers peuvent utiliser leur bâton de défense télescopique.

Un bâton télescopique, ou matraque télescopique, est une arme non-létale, principalement utilisée par les services de police dans un grand nombre de pays

Le bâton télescopique est généralement en métal (acier ordinaire ou acier trempé notamment) et composé de trois segments déployables ; les deux segments de l’extrémité peuvent ainsi se rétracter dans le manche, l’arme ne mesurant alors plus qu’une vingtaine de centimètres. Le bout du bâton est souvent constitué d’une petite boule d’acier pour augmenter la force de frappe.

Il est constitué de cinq éléments: la pointe, la section finale, la section intermédiaire, la poignée et le capuchon.:Wikipédia.

Pourquoi que je jeune Théo a intervenu, car il y a un vieux adage qui dit:  « force doit rester à la loi » !

Le point de départ de cette affaire et l’interpellation par l’équipe de policiers d’un jeune guetteur lié à un trafic de drogue. Théo serait intervenu pour une affaire qui normalement ne le concernait pas, .. pour des raisons que j’ignore et que nous ignorons la situation se serait envenimée, pour hélas se terminer avec la fin que nous connaissons. Je pense que je jeune Théo devrait savoir qu’au final que « force doit rester à la loi », il aurait continué tranquillos son chemin tout serait zen aujourd’hui !

 

Les techniques d’utilisation avec les points de pression pour immobiliser un individu au sol avec un bâton de défense télescopique, des explications et des infos dans l’émission:24 heures en questions sur LCI !

 

Le 09/02 sur LCI vers les 18 h 10, il y avait l’émission ! 24 heures en questions d’Yves Calvi, le sujet était les événements d’Aulnay sous bois avec le titre:Théo « héros martyrisé ». L’un des intervenant Frédéric Ploquin

explique très bien le scénario de l’intervention, ceci c’est à partir de 12 mns. Vers les 16 mns, il explique que la juge qui a mit le fonctionnaire de viol, n’a pas pu visionner les images , car son ordinateur n’était pas compatible !!!Ensuite à 18 mns, Frédéric Ploquin explique qu’il s’est rendu dans un lieu de police, ou un formateur lui a expliqué ce qu’était un bâton de défense télescopique et il lui a montré quels étaient les différents points de pression sur le corps pour maintenir un individu allongé sur le sol, la réponse que lui a été apportée par le formateur étaient:les fesses, les cuisse et les mollets. A la fin de son explication, Yves Calvi lors d’un appui sur les fesses a évoqué la possibilité la possibilité « d’un glissement » du bâton de défense. Voir ce passage à 19 mn ou ce fait a été évoqué que le pantalon du jogging de Théo avait glissé, et qu’il avait du le remonter à plusieurs reprises.Dans le feu de l’action bousculades etc, l’hypothèse d’un glissement de la pointe du bâton de défense est tout à fait plausible ,car avoir les fesses à l’air, sans la protection de son vêtement ( le pantalon de jogging ) a fait que rien hélas n’a pu stopper ou amortir la course de l’embout en acier du bâton de défense , ce qui a provoqué sa pénétration dans l’anus de Théo. (à qui je souhaite un sincère rétablissement )

 

Hollande s’est rendu au chevet de Théo ! ( ou la mémoire des émeutes de 2005 )

 

Il y a deux à trois jours, les médias titraient : Hollande s’est rendu au chevet de Théo : les sources.

Sur que le chef de l’état avait en mémoire les émeutes des banlieues en 2005., perso , je pense qu’il a bien fait, il est préférable de calmer la situation,car les violences n’apportent jamais rien , si ce n’est que des drames.

.. Alors le fait que l’ordinateur de la juge ne lui a pas permit de visionner les images que l’IGPN avait elle en sa possession « arrange » tout le monde ! … car étrange étrange que personne n’ai pu avoir la possibilité d’apporter à la juge un ordi compatible !!!, Je pense que prononcer l’accusation de viol contre les policiers était peut être pour les « très hautes autorités » le moyen de bien calmer la situation !

 

Néanmoins, j’aurais aimé le président de la République rende aussi visite au jeune adjoint de sécurité brûlé et défiguré à vie suite à l’attaque de leurs véhicules le:07 octobre à Viry Chatilon .

 

Le jeudi:09/02, la police des police l’IGPN, qui a visionnée plusieurs vidéos, a écartée l’accusation de « viol délibéré »:. ..alors comme dit l’autre attendons le jugement !

 

Le lendemain sur Agoravox, ( site qui à publiait mon article ) il y avait un article sur la technique d’utilisation du BDT( voir en lien ) qui montre la région fessier où l’on peut appliquer la « technique pression » avec un BDT. Dans le cas présent, le policier a-t-il voulu procéder à une compression dans la région fessière qui prolonge la colonne vertébrale d’où sortent les racines dernières paires des nerfs moteurs correspondant au membres inférieurs, ou agir sur le point de jonction du petit fessier avec les muscles du derrière de la cuisse où l’ischion n’est pas protégé par une masse musculaire ? Dans son article, il a placé ce Dessin , et vous pouvez remarquer au centre un point qui pour moi matérialise la région du coccyx. Reste à savoir, si c’est à cet endroit que le policier à  « utilisé » pour exercer son point de pression avec son BDT. Plus loin dans une de mes réponses, je développe une théorie de glissement lié a une éventuel bousculade,je rajouterai ou un geste brusque de l’immobilisé.

Conclusion une raison de plus pour proscrire « cette région » à tous point de pression.

 

Liens:

L’article du parisien:09//02 bien détaillé avec dessin à l’appui

Aulnay-sous-Bois : le récit de l’interpellation de Théo

Théo, chronique technique d’une intervention policière qui a mal tourné

 

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

25/02/17

La famille de Théo visée par une enquête financière:source.et .

@+ P@py

 

 

 

 

 

 

Dans : Non classé
Par spagnolo
Le 17 février, 2017
A 11:57
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...