Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle meilleure que le détecteur de mensonges, alors pourquoi ne pas soumettre N. Lelandais 

L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle meilleure que le détecteur de mensonges, alors pourquoi ne pas soumettre N. Lelandais 

 

L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle meilleure que le détecteur de mensonges, alors pourquoi ne pas soumettre N. Lelandais 

L'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle  meilleure que le détecteur de mensonges, alors pourquoi ne pas soumettre N. Lelandais   dans Non classé tumblr_inline_nfni249DET1t36jl4

 

( Je pense que la légende des deux photos est trompeuse ( mais elle n’est pas de moi ) il aurait préférable de marquer  à la place de coupable : menteur ,et à la place innocent : non menteur. Je pense que cela aurait été plus judicieux !)

 

 

Édité sur Agoravox.

La disparition de la petite Maêlys de Araujo !

 

Depuis fin août, la disparition très inquiétante de la petite Maëlys de Araujo à émue et a tenue en haleine la France entière. Après moult pistes, le 30 novembre, la justice mettait en examen et placé en détention provisoire le principal suspect à savoir l’ancien militaire: Nordahl Lelandais .

Depuis sa première audition Nordahl Lelandais à toujours déclaré de n’avoir aucun responsabilité dans la disparition de la petite Maëlys.

 

Le profil inquiétant du principal suspect Nordahl Lelandais !

 

Les différents médias décrivent Nordahl Lelandais comme étant un personnage alcoolique et dépressif:source. Sur un autre site web, il est écrit ceci :On sait finalement peu de choses de Nordahl Lelandais. Il s’est engagé dans l’armée à 19 ans, puis s’est fait exclure pour troubles psychologiques incompatibles avec l’exercice militaire. Officiellement, il est sans travail. Ceux qui l’ont côtoyé livrent des descriptions contradictoires. Certains le qualifient de discret ou d’avenant. D’autres le trouvent agressif et menaçant. Le parcours de cet homme très secret :vidéo LCI.

Avec les moyens modernes d’investigations ( exploitation de son téléphone portable ), les enquêteurs se sont attelés à réexaminer d’autres disparitions, et leurs recherches ont permis de mettre de nouveau en examen l’ancien militaire pour la disparition du caporal Arthur Noyer :Résultats Google.

Pour approfondir sa personnalité, nous devons rajouter les étranges et suspectes recherches qu’il a effectué sur le web pour connaître :comment faire disparaître un corps. Les articles de presse qui évoquent ses  étonnantes recherches :la.

 

 

Alors Nordahl Lelandais un tueur en série ?

 

C’est l’hypothèse qui est actuellement envisagée chez le enquêteurs , regardez ceci :

INFOGRAPHIE. Nordahl Lelandais : ces affaires judiciaires qui vont être réétudiées.

Alors Nordahl Lelandais un tueur en série. Sur ce personnage, le criminologueEric Phelippot nous livre sonanalyse.

 

Le déni en psychologie !

 

Nous le savons, Nordahl Lelandais a adopté une tactique de défense qui consiste à nier systématiquement tout ce qui lui est reproché : , autres résultats Google:ici, alors es-ce une attitude mentale largement contrôlée, ou bien le déni mental d’un déséquilibré avec ses « passages  schizophréniques» propre à une personnalité narcissique et psychopathique.

Sur le web, nous pouvons trouver plusieurs formes de déni, voir les résultats de la recherche Google., la plus simple étant à mon avis celle-ci.

Nous pouvons noter que le déni ou mensonge est souvent « utilisé » consciemment ou inconsciemment par ceux et celle qui enfreignent les lois, et à fortiori les criminels !

 

Les appareils qui peuvent détecter les mensonges !

 

Lorsque l’on évoque un appareil qui est capable de détecter si une personne ment, immédiatement nous vient à l’esprit le fameux « détecteur de mensonges » ou polygraphe.

Qui n’a pas vu ( surtout les anciens ) dans ces vieux films américains le passage d’un suspect qui était soumit au fameux « détecteur de mensonges »:,

Dans la page que Wikipédia consacre sur le polygraphe, et dans le paragraphe : Valeur légale, il est écrit ceci :

En Belgique, où il est utilisé comme méthode d’interrogatoire depuis 2001, il représente seulement une indication pour les enquêteurs et le magistrat, mais n’a pas plus de valeur légale11.

Au Canada, il ne peut avoir de valeur légale qu’en matière civile12.

Aux États-Unis, il est utilisé par la plupart des services de police y compris dans tout type d’affaires (civiles ou criminelles). Le FBI en fait même un usage intensif, allant jusqu’à l’exploiter dans le cadre du recrutement de ses personnels. Cependant à la suite d’un arrêt de la Cour Suprême en 1998, les résultats obtenus par le polygraphe ne sont généralement plus admissibles devant les tribunaux3. En effet, la cour statuait que seul un jury était habilité à juger de la crédibilité des déclarations d’un accusé : « Par nature, la preuve par le polygraphe peut diminuer le rôle du jury dans la recherche de la crédibilité […] l’aura d’infaillibilité entourant le polygraphe peut conduire les jurés à abandonner leur devoir de s’assurer de la crédibilité et de la culpabilité »10.

En France, le détecteur de mensonge n’a pas valeur de preuve auprès des tribunaux et n’est donc pas utilisé lors des interrogatoires.Mais depuis quelques temps une technique plus moderne peut être utilisée pour savoir si un individu ment, cette technique fait appel à l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle.  (IRMF)

L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle.  (IRMF) kézako ?

 

L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle.  (irmf ) est une application de l’imagerie par résonance magnétique permettant de visualiser, de manière indirecte, l’activité cérébrale. Il s’agit du système d’imagerie utilisée pour l’étude du fonctionnement du cerveau. Il consiste à enregistrer des variations hémodynamiques (variation des propriétés du flux sanguin) cérébrales locales minimes, lorsque ces zones sont stimulées. La localisation des zones cérébrales activées est basée sur l’effet BOLD (Blood Oxygen Level Dependant), lié à l’aimantation de l’hémoglobine contenue dans les globules rouges du sang. Cette technique ne présente aucun danger connu pour la santé des sujets. Source Wikipédia.

S’inspirant de cette technique des chercheurs ont conclus que le cerveau est plus susceptible de trahir un mensonge que les mains moites ou la fréquence cardiaque que détectait auparavant le polygraphe et que l’imagerie cérébrale pouvait surpasser déjà le polygraphe comme détecteur de mensonges:source. Nous pouvons trouver dans Google d’autres résultats:, il y a même une page qui indique que cette méthode est capable de détecter 90% des mensonges:source.

Des scientifiques de l’Université de Pennsylvanie ont démontré que l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle décelait les mensonges plus efficacement qu’un détecteur de mensonges traditionnel. Peut-être sera-t-il désormais impossible de cacher la vérité à cette machine omnisciente.

Source.

Doit-on soumettre Nordahl Lelandais cette technique ?

 

Personnellement , je pense que cela serait une très bonne chose, car ce triste individu « balade et se moque » les enquêteurs depuis trop longtemps ! Avec sa « tactique du déni » ce dernier fait perdre à l’institution judiciaire :trop d’heures, trop de jours, trop de mois. De plus comme il semblerait que nous sommes en présence d’un « tueur en série » qui à peut être à son « actif » bien d’autres tragiques disparitions, un examen par IRMF s’impose donc , car n’oublions pas, les familles de tous ces disparus aimeraient savoir ce qui a bien pu arriver à leurs proches !

 

Concernant sa personnalité, ces étranges et suspectes recherches pour savoir comment faire disparaître un corps. Les articles de presse qui évoquent ses  étonnantes recherches :la.

 

Question :La détection des dénis par IRMF sur une personne saine d’esprit , et sur une personne atteinte de schizophrénie !

 

Un menteur « sain d’esprit » ( bien que le mensonge relève de la psychologie sociale ) peut être capable de « contrôler » ses dénis, néanmoins, il y a de fortes probabilités qu’il soit « démasqué » par l’appareil. Mais quand est-il pour un sujet psychopathe et schizophrène, persuadé que ses négations sont bien réelles ? Donc sur ces questions, seuls les spécialistes sont aptes de nous répondre,

 

Pour résumer !

 

Comme je l’indique plus haut, pour Nordahl Lelandais ( peu importe son étal mental ) un examen par IRMF serait une bonne décision,car dans ces affaire il existent trop de zones d’ombre, et peut être que cet examen apportera un peu de lumière.

Je veux terminer mon article, en rajoutant ceci :Nordahl Lelandais à de fortes probabilités d’être qu’un « infâme salopard », je pense que nous n’avons pas à prendre de gants envers cet odieux personnage. Comme j’ai en tête les lignes que je vais écrire plus bas, j’entends déjà par avance les cris d’orfraie et les chants des pleureurs et des pleureuses droits-de-l’hommistes qui sont toujours à l’avant garde pour monopoliser les médias afin de trouver des excuses et autres circonstances atténuantes aux plus abjects meurtriers , mais qui sont aussi toujours en retard d’un train, ne serais que pour manifester un peu de sympathie à ceux et celles qui ont été les victimes innocentes de « leurs protégés »

Donc, comme ce dernier continue a nous « mener en bateau », lui faire passer un examen IRMF permettrait d’éclaircir toutes ces zones d’ombres sur son emploi du temps, et sur les « bornages » de ses téléphones portables. Les résultats risquent de donner des informations très très intéressantes pour faire avancer l’enquête. Appliquer cette procédure, s’est bien la moindre des choses que nous devons faire pour les familles des victimes.

Puis franchement comme Nordahl Lelandais se dit innocent , la logique voudrait que ce soit lui qui demande volontairement cet examen ! , car au final, cet examen ce n’est quand même pas les séances de tortures qui étaient utilisées au moyen-âge pour obtenir des aveux :,…ni également par les SS ou par la Gestapo durant la deuxième guerre mondiale !

 

Pour ce qui me concerne, je serais accusé de n’importe quels actes d’horribles, alors que je suis innocent, sur que je m’empresserai de demander à passer un examen IRMF,..d’autant qu’un examen IRNF, est sans danger car, L’IRMF (à l’inverse de la tomographie par émission de positronsn’est pas invasive puisqu’elle ne requiert pas d’irradiation ou d’injection intraveineuse:source Wikipédia. ….. et pour vous ?

 

L’image qui illustre mon article à été prise sur ce site.

 

liens en annexes.

Les résultats Google sur les polygraphes.

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

01/01/18

IRM fonctionnelle et détection du mensonge

Dans son émission du 11/09/11 consacrée à la détection du mensonge, E=M6 présente ce que beaucoup considèrent comme l’ultime détecteur de mensonge”: l’IRM fonctionnelle. Mais que penser réellement de ces techniques d’imagerie cérébrale ? L’IRM fonctionnelle peut-elle véritablement servir de parfait détecteur de mensonge ?

http://www.detection-du-mensonge.com/video-detecter-le-mensonge-grace-a-limagerie-cerebrale/

@+ P@py

L’Irm fonctionnelle

Publié par Déborah Dutour, Angéline Amiaud et Morgane Guénot - Catégories :  #Techniques modernes de détection

La technique de l’Irm (Imagerie par Résonnance Magnétique) dans le domaine de la détection du mensonge est encore un concept nouveau. Cependant, plusieurs scientifiques ont mené des études dessus. L’Irm est déjà utilisé dans plusieurs pays comme aux Etats-Unis, mais en France il n’est pas encore employé dans le mensonge pour des problèmes d’éthique et de coût financier.

La suite :

http://tpe-le-mensonge.over-blog.com/2014/02/l-irm-fonctionnelle.html

@+ P@py

Dans : Non classé
Par spagnolo
Le 28 décembre, 2017
A 12:04
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...