Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > Les ( trop ) nombreux mystères de l’inflammation des poutres en chênes ( vieilles de 900 ans ) de Notre-Dame !

Les ( trop ) nombreux mystères de l’inflammation des poutres en chênes ( vieilles de 900 ans ) de Notre-Dame !

Les ( trop ) nombreux mystères de l’inflammation des poutres en chênes ( vieilles de 900 ans ) de Notre-Dame !

 

 Les ( trop ) nombreux mystères de l’inflammation des poutres en chênes ( vieilles de 900 ans ) de Notre-Dame ! dans Non classé notre-dame-flammes

 

 

Depuis cet incendie, la question qui turlupine de très très nombreuses personnes, c’est comment cet enchevêtrement des poutres de chênes vieux de 900 ans ont-elles pu s’enflammer si rapidement !

 

Pour commencer, je vous invite a regarder cette vidéo ou David Pujadas le : 16/04/15 sur LCI à invité Benjamin Mouton qui a été architecte en chef de Notre Dame de 2000 à 2013,..e t qui déclare entre autres « Du vieux chêne vieux de 900 ans, ça brûle difficilement, pour qu’il s’enflamme, … il faut beaucoup de petit-bois » : Cette vidéo ainsi que quatre autres sont sur ce site. ( c’est la dernière en bas de page )

 

La première vidéo une « reconstitution » à plus grande échelle est tentée. Perso, je pense qu’il est dommage que cette expérience ne respecte pas certaines conditions. Alors que la charpente de Notre-Dame et certes ventilée, photo juin 2018 , mais néanmoins à l’abri de tous les vents, « l’expérience » elle se passe en plein air, on l’observe très bien les très nombreux courants d’air qui font vaciller les flammes,… et dans ces conditions, l’inflammation du bois et plus compliquée, la preuve c’est si vous voulez allumer un barbecue face au vent ou à l’abri du vente ( les amateurs de ce mode de cuisson comprendront ! ) ..,.. ou bien étant un non-fumeur, je connais l’allumage d’une cigarette face au vent ou à l’abri de ce dernier !

…Ensuite la séquence étincelle sur un petit tas de paille,( à partir de 2 mn ) ben laisse sceptique, toujours à cause des courants d’air du lieu de « l’expérience » et les étincelles se font au-dessus du tas de paille, et cette dernière est bien trop épaisse ! Perso, je pense que des étincelles au ras du sol, et avec au lieu de la paille du foin très sec par exemple, que ce dernier se serait enflammée ,… comme dans la nature, le choc d’un morceau de fer qui heurte une pierre (une lame d’une débroussailleuse ) peut produire des étincelles qui enflammeront la végétation sèche à proximité !

Sur ce sujet concernant des étincelles produisent lors des travaux forestiers, regardez cette page de Nice-Matin qui dit en substance ceci« Généralement, de l’automne au printemps, jusqu’à la mi-juin. Surtout pas l’été, pas au-delà du 1er juillet. Une lame sur un caillou pourrait provoquer une étincelle et déclencher un incendie », rappelle le coordinateur de l’ONF. Source.Nice matin du:31/03/15:Ici. Voir également sur ce site, et son schéma qui indique que les causes d’incendies notamment par les travaux forestiers, sont évaluées à 6%, tout comme également sur ce site.

 Nos ancêtres pour faire du feu, ont utilisés la percussion d’une pierre dure contre une autre. L’archéologie expérimentale a démontré que l’usage d’un minerai de fer (sulfure de fer de type pyritemarcassite) produisait des étincelles efficaces dans la mesure où les minuscules fragments détachés produisaient une réaction exothermique au contact de l’oxygène de l’air (propriété ignifiante par triboluminescence). La vision d’une production du feu avec deux silex est probablement une légende. En effet, percuter un silex sur un silex provoque une étincelle lumineuse à l’endroit de la percussion mais elle n’est pas éjectée et elle reste « froide »:Wiki,rubrique:Techniques.

 

Question feu de bois, je connais, je me chauffe depuis de lustre au bois, j’ai fais moult feux de végétaux (périodes autorisées, vent nul, tôt le matin quand il y a encore de la rosée ).. et môme enfant, pendant les vacances d’été, je « gardais les vaches » dans la montagne Bourbonnaise, et en fin de saison, à cette époque la rentée avait lieue le 1er octobre , et à 900 ms d’altitude des jours de fin septembre étaient assez fisqués, alors sous le contrôle de la fermière qui m’accueillait, j’allumais un feu, … et parfois par temps humide ( pluie ) ce n’était pas de la tarte ! ( souvenirs souvenirs )

 

Quid sur la fumée de couleur jaune ?

 

De nombreuses vidéos nous ont montrées qu’au départ de l’incendie, la fumée qui se dégageait était de couleur jaune ! Explication sur cette fumée jaune et vidéo de l’incendie:Ici… certains ont évoqué qu’elle provenait de vapeurs des plaques de plomb qui était sur la toiture de la cathédrale ( pour info, son toit est composé de 1326 tuiles de plomb:source ,… et c’est ce plomb qui en fondant à cause de la chaleur provoquée par l’incendie qui serait à l’origine des fumées de couleur jaune !, mais comme je ne suis pas un chimiste je m’abstiens donc de tous commentaires, et je laisse aux spécialistes le soin de nous éclairer !

.. et comme le laissait suggérer la série US X-Files : Aux frontières du réel:La vérité est ailleurs !,.. et comme dit aussi un vieil adage: « Un jour peut-être » !!! et cet autre aussi « Tout fini par se savoir »,… c’est juste une question de patience,.. enfin de très très grande patience !!!

 

L’image qui illustre mon article à été prise sur ce site

 

Merci de m’avoir lu.

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

 

 

 

 

Dans : Non classé
Par spagnolo
Le 22 avril, 2019
A 20:22
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...