Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Cet hiver si le froid s’intensifie ,… la France peut elle redouter un blackout ?

Cet hiver si le froid s’intensifie ,… la France peut elle redouter un blackout ?

Cet hiver si le froid s’intensifie ,… la France peut elle redouter un blackout ?

 

http://farm1.static.flickr.com/116/288808748_e3518e5c4b.jpg

La France un colosse aux pieds d’argile!

 

Édité sur Agoravox

 

Avec le froid ( précoce ) qui fait actuellement sur notre pays, la consommation électrique bat de records chaque jours. Nous avons un parc de centrales nucléaires, ( vous pouvez trouver d’autres résultats: ), mais nous n’avons pas investi dans de petites unités de production d’électricité comme des unités thermiques fonctionnant au gaz ( centrales au gaz ) qui sont peu polluantes, mais qui sont capables en hiver de répondre sur le champ à un besoin urgent d’électricité .

Pour faire face à cette demande d’électricité, EDF importe de l’énergie auprès de ses voisins européens ( Allemagne, Suisse, Grande-Bretagne )…mais le réseau électrique français n’a pas la capacité suffisante pour importer de trop grandes quantités d’électricité. L’Espagne ne peut pas, par exemple, exporter son excédent d’électricité éolienne par manque de lignes à haute tension traversant les Pyrénées. source.

Dans les médias on peux lire ce titre:

« La France a battu peu avant 19H00 mardi soir ( 14/12/2010 ) son record de consommation d’électricité.

Sur cette page, on peux lire ceci:

En hiver, une baisse de 1°C de la température entraîne une augmentation de la consommation d’électricité de 2.300 MW, soit le double de la consommation de la ville de Marseille.

…Face à une telle demande d’électricité , la France a importé, aux heures de grande consommation, un solde net de 4.000 mégawatts d’électricité, soit deux fois moins que la capacité maximale d’importation du réseau.

 

52 réacteurs nucléaires sur 58 en service!


Cinquante-deux réacteurs sur les 58 que compte le parc nucléaire français (80% de la production d »électricité ) étaient en service mardi, a indiqué à l’AFP une porte-parole d’EDF:
source .

Nous le voyons, malgré notre parc ( tant venté ) de centrales nucléaires quand arrive une vague de froid , notre pays se trouve en grandes très difficultés énergétiques électriques.,

 

Que serait la situation avec un scénario d’un hiver rigoureux comme celui de 1956!

 

Certains d’entre vous se souviennent très bien de ce terrible février de 1956, à cette époque on a relevé par endroits ,….des températures de moins 36°.: 1 –, pour voir quelle était la situation au cours de ce mois de février 1956 cliquez : , dans le sud les oliviers ont gelés: ; A cette époque j’avais 18 ans, je demeurais à Mably dans les citées de l’arsenal de Roanne ( 42 )° et je me souviens très bien de cette vague de froid, la température était descendue à moins 28°. Cette température, c’est mon père qui me l’a dit, il était conducteur essayiste de Panhard EBR AMX , et cette température il l’a constaté un matin de février 1956 sur un thermomètre qui était à l’extérieur de la « chambre à sable » c’était le stand de tir pour contrôler et essayer les canons et les mitrailleuses de ces EBR,… ( plus tard l’arsenal fabriquera les AMX, et le fameux char Leclerc )

A Roanne ce mois de février la Loire et le canal étaient gelés, ( avec des copains nous patinions sur le canal ), Il faisait tellement froid, ou nous habitions, ( citée de l’arsenal ) la maison était très humide dans la nuit la condensation qui coulait vers le bas de la porte la porte d’entrée ( la cuisine ) gelait et bloquée cette dernière. Pour l’ouvrir il fallait briser la glace avec une petite hache .

Dans des régions plus au Sud les oliviers ont gelés comme en Ardèche : là, comme dans le Var: ici , je me souviens qu’il y à une vingtaine d’année un ancien m’avait dit à peu près cette même phrase que j’ai retrouvé sur le web:

Le plus surprenant, c’est que nous entendions les oliviers qui éclataient dehors. Ils étaient gorgés de sève à cause de l’hiver très doux qu’on avait eu, et là, ils éclataient. C’était extraordinaire. On était dans la maison, et les oliviers mourraient dehors, dans de grands craquements, comme ça, dans la nuit.:source.

( Aller zou une petite anecdote perso: J’avais 18 ans à l’époque, et j’allais au travail à vélo,je n’avait pas de caleçon long, et comme il faisait très très froid, je gardais le bas de mon pyjama toute la journée. Un soir vers les 19 h 30 en rentrant il soufflait un vent du nord et il devait faire au moins 20°, la partie sensible de mon anatomie qui est située dans la région pelvienne avait très très froid , comme on dit: « je me gelait les nouilles! » pour protéger tout ça, … heureusement que j’avais un mouchoir sur moi !

 

En 1956, beaucoup de foyers se chauffaient encore au charbon ou au bois!

 

En 1956, beaucoup de foyers se chauffaient au charbon ou au bois, beaucoup de foyers utilisaient la cuisinière qui pouvait fonctionnait soit au charbon soit au bois: –, il y avait également ce type de poêle à charbon :la, ou l’on pouvait apercevoir le rougeoiement des flammes du foyer grâce à sa porte qui avait ses « lumières » recouvertes de mica,…. tenez un petit moment de nostalgie avec quelques modèles de vieux poêles à charbon : . Je ne me souviens plus si à cette époque il y avait des coupures d’électricité, mais avec les moyens rustique du moment , pour cuisiner et se chauffer une coupure de courant contrairement à maintenant cette dernière ne poser pas de problèmes particuliers, même le chauffage central fonctionnait sans électricité , il n’y avait pas de circulateur dans les chauffages central, ça fonctionnait en thermosiphon et ça fonctionnait très bien car les tuyaux plus gros pour facilité la circulation de l’eau, pour que cette circulation puisse se réaliser, la chaudière doit être bien plus basse que les radiateurs . (c’est pour cette raison que les chaudières étaient en cave autrefois) Donc pour résumer à cette époque pour cuisiner et se chauffer la fée électricité n’était pas nécessaire.

 

Les moyens de chauffage moderne, .. la coupure de courant est l’épée de Damoclès!

 

Maintenant les différentes chaudières de chauffage central quelles fonctionnent au gaz , au mazout , ou aux granuléts de bois,… et à fortiori électrique,… la coupure de courant est l’épée de Damoclès , car toutes ne peuvent fonctionner sans électricité., en effet les chaudières au fioul et à gaz ont besoin d’électricité pour faire fonctionner leurs brûleurs , de plus l’électricité est nécessaire pour alimenter la pompe de circulation et pour les chaudières fonctionnant avec les granuléts de bois, il y a un accessoire supplémentaire qui fonctionne à l’électricité, c’est la vis sans fin ( le n° 3 sur ce dessin , autre dessin :. Ce qui fait qu’avec tous ces types de chaudières, sans électricité, c’est la « panne sèche » assurée!

Actuellement cette période de froid engendre une forte consommation d’électricité, tous les jours en fin de journée EDF est sur le fil du rasoir et les ingénieurs du service RTE indiquent par exemple pour certaines régions peuvent être classées en zones difficiles comme la Bretagne et la région PACA, concernant la Bretagne cette dernière est classée en zone rouge au moment ou j’écrits ces lignes ( soirée du 15 décembre 2010 ): .Pour RTE, voir aussi la page écowat .

 

Avec la faiblesse de notre réseau, un blackout total est hélas dans le domaine du possible!

 

On nous a souvent dit que la France grâce à son parc nucléaire exportait de l’électricité cela est valable en période douce ( printemps et été ):, toutefois il faut relativiser car depuis 1985 cette exportation est au plus bas: .

Actuellement seuls les foyers qui possèdent une cheminée, un inser ou un simple poêle à bois, à charbon ou à mazout sont capables d’affronter en hiver une période sans électricité, ce qui fait que tous les autres foyers qu’ils aient un chauffage individuel ou collectif pour se chauffer sont tributaires de l’électricité. Alors imaginez une période de froid persistant avec une période et des températures comme en février 1956, actuellement les températures minina observées sont inférieurs d’au moins 10° par rapport à celles enregistrées en 1956. Je ne veux pas être un oiseau de mauvais augure, mais une panne monstre d’électricité, une surtension qui provoque un blackout total est bien hélas possible, car n’oublions pas comme je l’ai écrits plus haut .. « une baisse de 1°C de la température entraîne une augmentation de la consommation d’électricité de 2.300 MW, soit le double de la consommation de la ville de Marseille et que face à une telle demande d’électricité , la France a importé, aux heures de grande consommation, un solde net de 4.000 mégawatts d’électricité, soit deux fois moins que la capacité maximale d’importation du réseau. » ,… donc si je comprend bien notre capacité maxi d’importation est de 8.000 mégawatts, ceci est confirmé par la lecture de cette nouvelle vers 22 heures 15 le 15 décembre 2010: Électricité : la France explose les compteurs.

voir également :.

Pour info, EDF craint un « blackout » comme en 1987 , sur ce blackout d’autres infos: .

Alors imaginez un blackout électrique sur les grands immeubles les tours par exemple ( même si certaines sont équipées de groupe électrogènes ) sans chauffage, sans éclairage ,… et sans ascenseurs!!!

 

Comment suivre la consommation électrique en temps réel!

Sur le site de RTE, ( Réseau de Transport d’Electricité ) il est possible de visualiser la courbe de production et de consommation électrique :RTE fournit les prévisions de consommation et, en continu, le niveau de la consommation d’électricité française réalisée: .

Sur cette page, il y a deux curseurs ( grosses barres grises ) la première permet de connaître à tout moment la consommation d’électricité, la deuxième, l’autre plus bas , le

détail par filières de la production d’électricité française pour la journée qui vous intéresse .

 

S’équiper en cas ou!

 

Je suis une personne prévoyante, je demeure dans un immeuble (locataire ) comme je « suis tout électrique » , ..; dans ma petite cave pour parer à toutes éventualités, ….j’ai ces deux ustensile: ,et ici . A la maison, j’ai un stock de bougies, et ces deux lampes de poche dynamo , la petite en rouge fait 5 cm et je l’accroche à mon porte clefs voiture , l’autre en gris je la garde à la maison elle fait 15 cm)

 

Conclusion!

 

Dans cette période délicate, n’oublions pas les petits gestes qui font économiser l’électricité, comme baisser de 1° son chauffage,débrancher tous vos appareils électriques qui sont en mode « veille » ( ordi, tv etc ) entre 18 h et 22 h n’utilisez pas vos laves linges, sèches linges et laves vaisselles ,et éteignez vos lumières dans les pièces inoccupées et dans celles qui le sont le réduire au maximun !

Je pense que les autorités ont urgence pour revoir, penser et résoudre ce problème qu’est notre faiblesse d’approvissionement électrique en période hivernale. Tiens au fait tous nos babas cool écolos toujours prompt pour manifester contrer tous projets de renforcement d’ approvisionnement ( centres de production, transport ligne H.T ) pourquoi pas les délester en premier!!!

 

Lien en annexe.

 

Le grand froid de l’hiver 1956.

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

 

Dans :
Par spagnolo
Le 16 décembre, 2010
A 17:36
Commentaires :1
 

1 Commentaire

  1.  
    Andre
    Andre écrit:

    salut Papy
    il est bien ton site
    merci

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...