Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Chenilles processionnaires du pin,…. c’est le moment de s’en « occuper »!

Chenilles processionnaires du pin,…. c’est le moment de s’en « occuper »!

 

Chenilles processionnaires du pin,…. c’est le moment de s’en « occuper »!

http://lesraidsforum.chez-alice.fr/ete/NID.jpg
( article repris par Naturavox )


 

Mon but n’est pas de faire un long article sur les dangers des chenilles processionnaires ( vous trouverez sur le web un tas d’infos sur ce sujet, (vous en trouverez également en annexe à la fin de cet article), car le but de mon « papier électronique » est de vous informer que nous sommes encore dans la période ou il est possible de les éliminer avec un traitement biologique.

 

Petit rappel du cycle de vie de la chenille processionnaire!

 

Les papillons adultes se sont accouplés en été et leurs oeufs ont éclos entre juillet/septembre.

Le meilleur traitement pour les éliminer est un traitement bio-insecticide, ce traitement doit être appliqué aux premiers stades larvaires ( en ce moment la période est encore bonne )

Les jeunes chenilles pour se nourrir dévorent les aiguilles des pins, et se développeront en 5 cycles larvaires en construisant un nid soyeux de plus en plus gros 1 2

( vous trouverez bien d’autres image de nids ce chenilles processionnaires dans google image en tapant simplement: nids de chenilles )

 

leur developpement passe par plusieurs stades larvaires, au dernier les chenilles quiteront leurs arbres pour « attaquer » leurs « balades » à la queue leu-leu pour aller s’enterrer et vivre une vie souterraine de plusieurs années ), dans le département du Var en zone côtière, la péiode ou les chenilles quittent leurs nids et descendent de l’arbre en file indienne se fait en général au cours de la première quinzaine de février… alors qu’en zone de montagne du coté de la Foux d’Allos, ça sera bien deux mois plus tard!

A noter que si la période d’éclosion suivant les lieux est différente, celle de pontes est identique, … donc ou que vous soyez, c’est toujours le moment d’effectuer un traitement bio!

Le bio insecticide « Bacillus thuringiensis »!

 

le Bacillus thuringiensis ou B.T. est un bio insecticide connu depuis de nombreuses années c’est un insecticide spécifique réservé uniquement pour lutter contre les chenilles ( peut importe leurs variétés ), de plus ce dernier respecte l’environnement et la faune sauvage ou domestique.

 

Observer vos pins, s’ils ont déjà subit des « attaques » de chenilles processionnaires, bien que leur développement soit cyclique avec des années avec des infections sont plus ou moins fortes, … il est fort probable que cette année aussi que votre pin sera l’objet d’une nouvelle « attaque »!

Pour info, cet insecticide agit aussi lorsque les chenilles sont à un stade larvaire plus avancé, il sera également efficace plus tard, jusqu’à la période des processions ( le mal a été fait, mais les chenilles mourront avant d’entreprendre leurs vies souterraine… attention , même morte ( à partir du 3éme stade larvaire les chenilles sont urticantes! )

 

Comment savoir si un pin est infesté!

 

Lorsque le nid est bien visible, c’est assez facile de voir qu’un pin est infecté, mais les premiers signes visibles d’une « attaque » de chenilles est le dépérissement ( jaunissement ) des aiguilles,

ce jaunissement est provoqué par les larves qui sucent la sève pour se nourrir.:ici.

( voir page 3 la photo à droite: Les dégâts primaires )

Vous l’avez compris, il ne s’agit pas de « traiter » la France entière, mais uniquement les arbres infectés dans les jardins privés et ceux qui sont en ville dans les jardins publiques.

 

 

En annexe!

 

Les dangers des chenilles processionnaires!

 

La chenille processionnaire

 

Photo d’une langue de chien nécrosée par les processionnaires!

 

Un danger pour les chiens et les chats!

Rajout du:15/10/2010

http://www.collie-online.com/colley/insectes/processionnaire.php

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

 

Rajout du 01/07/09

 

Le piégeage par phéromones

 

Tableau cycle chenille processionnaire

 

@+ P@py

 

Rajout du:21/12/2009

 

Un bon site qui signale les dangers des chenilles processionnaire pour les animaux.. et pour les humains .

http://www.collie-online.com/colley/insectes/processionnaire.php

 

@+P@py

Rajout du:09/01/10

 

le:O8/04/2010 en balade du coté du Col d’Eze dans le 06: 12 ,j’ai constaté la présence de nombreux nids de chenilles processionnaires : 12 – 3 , pour les éliminer, la lutte bio est engagée comme le montre la présence de quelques pièges à phéromones: 12 .

 

@+ P@py

 

Rajout du:13/04/10

 

Copie d’une réponse d’un courrier adressé à l’ADIL 83

 

Bonjour,

 

 

Le décret n°87-712 du 26 août 1987 range au nombre des réparations locatives l’échenillage des arbres et arbustes

(pour voir ce texte cliquez sur le lien suivant : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000522461&fastPos=1&fastReqId=1033828677&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte )

Cette liste non limitative des réparations locatives s’applique aux locations soumises à la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 (logement loué vide à titre de résidence principale) et est souvent adoptée conventionnellement pour les locations ne ressortant pas du champ d’application de cette loi).

 

Cordialement,

 

ADIL83

@+ P@py

 

Complément d’infos du:6/4/11

Résultats sur Google.

http://www.google.com/search?hl=fr&source=hp&q=chenilles+processionnaires&aq=0&aqi=g10&aql=&oq=chenilles

et

http://www.google.com/search?q=inra+chenilles+processionnaires+du+pin&hl=fr&prmd=ivns&ei=ITicTcuSBs26hAet-_jXBg&start=0&sa=N

autres sites intéressants:

http://www.collie-online.com/colley/insectes/processionnaire_cycle.php

( avec notamment un bon schéma de cycle de vie,ainsi que celui de « sa cousine » la processionnaire du chêne et plusieurs photos d’un d’éco- piège naturel pour processionnaires du pin)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Processionnaire_du_pin

http://www.chenilles-processionnaires.fr/traitements.htm

http://91.68.209.12/bmi/www.chenilles-processionnaires.fr/Images/date_lutte_traitements.jpg

schéma du cycle de vie de la chenille processionnaire

http://espacesvertshortion.blogs.sudouest.fr/media/01/01/1267649990.JPG

la page d l’Inra ( un nouvelle chenille processionnaire )

http://www.inra.fr/opie-insectes/pdf/i147fraval3.pdf

http://www.avignon.inra.fr/avignon/les_recherches__1/liste_des_unites/ue_forestiere_mediterraneenne/la_processionnaire_dossier/risque_pour_les_hommes_et_animaux

@+ P@py

 

Dans :
Par spagnolo
Le 27 octobre, 2008
A 9:06
Commentaires : 28
 

28 Commentaires

  1.  
    vendewinkele
    vendewinkele écrit:

    Cher Ami,

    Je posséde 2 pins noirs d’Autriche infestés por les chenilles.

    L’un a été « euthanasié » par un voisin qui estimait remédier ainsi à la nuisance.

    Devant ma determination et le recours au médiateur, j’ai pu entamer la lutte pour sauver le dernier. La pose d’un piège à phéromones, la semaine dernière a montré, dés le premier jour, la capture d’un puis 3 papillons, les 2 premières nuits.

    Je tiens à signaler la présence de plusieurs huppes ordinaires qui sont de jolis oiseaux, de la taille d’un geai et qui fouillent le sol, là où sont enterrées les chenilles en train de muer. Je sais que les chenilles sont descendues ( poils laissés sur la glue ) mais je ne les ai pas vues et je pense que ces oiseaux en détruisent une certaine quantité, vu leur temps de présence important, tous les jours, là où sont les chenilles. Il faut donc tout faire pour encourager la survie de ces oiseaux.

    Bon courage

    G. Vendewinkèle

  2.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut vendewinkele,

    Le pin noir d’autriche….c’est l’un des conifères préférés des chenilles procesionnaires.

    « Je sais que les chenilles sont descendues ( poils laissés sur la glue ) mais je ne les ai pas vues et je pense que ces oiseaux en détruisent une certaine quantité, »

    Dis moi stp à quelle époque tu as vu cela , parce qu’en principe les chenilles descendent de l’arbre pour aller s’enterrer sous terre de février à mai suivant les régions ( voir mon article )

    Le piègeage par phéromones est une très bonne solution écologique.

    @+ P@py

  3.  
    cathy
    cathy écrit:

    bonjour
    mon pin est tellement haut que je ne pourrais pas le traiter moi meme
    je n’ai pas les moyens de faire appel a un specialiste et la mairie ne s’en charge pas puisqu’il est dans mon jardin
    que faire, auriez une solution, savez vous si les pompiers font ce genre d’intervention ?
    merci de me donner des tuyaux, car dans mon cartier les gens n’ose plus promener leurs chiens vers ma maison

  4.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Cathy,

    Je pense que l’utilisation des pièges à phéromones peut être une bonne solution, regardes ces liens

    http://www.google.com/search?hl=fr&q=+pi%C3%A8ges+%C3%A0+ph%C3%A9romones&btnG=Rechercher&lr=

    http://www.google.com/search?source=ig&hl=fr&rlz=&=&q=chenilles+processionnaires+pi%C3%A8ges+%C3%A0+ph%C3%A9romones&btnG=Recherche+Google&meta=lr%3D&aq=f&oq=

    http://www.lyon-chenilles.com/intervention.htm

    Le piège à base de phéromone de synthèse suspendu dans les pins, attire de fin juin à mi septembre les papillons mâles. Le piégeage de masse est efficace sous certaines conditions : nombre de pièges, surface où sont disposés les pièges, type de piège non saturable et avec un bon potentiel de capture. … donc un peu tard pour cette année …alors pour l’année’ prochaine peu être! source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Processionnaire_du_pin

    Un bon site sur ces chenilles

    http://jpgallou.free.fr/chenilles.html

    @+P@py

  5.  
    BAUDIN
    BAUDIN écrit:

    Quel danger pour les abeilles ? avec le traitements au B T BACILLUS THURINGIENCIS MERCI

  6.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Baudoin,

    Ce bio-insecticide (spécifique aux chenilles ) est sans danger pour les abeilles, par contre les autres insecticides dit « classiques » oui.
    Enfin concernant l’emploi des produits chimiques, le risque zéro n’existe pas, donc le Bacillus thuringiensis n’échappe pas à la règle!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bacillus_thuringiensis

    @+P@py

  7.  
    fernetbianca
    fernetbianca écrit:

    Bonsoir à toutes & à tous,

    Il est possible de traiter les chenilles sans utiliser de produits chimiques & en étant à 100% EFFICACE! Ca s’appelle l’Eco-Piège & ça va faire un malheur!!! J’ai déjà installé le mien sur mon terrain (4 pins contaminés). Si vous voulez en savoir plus:
    http://www.lamesangeverte.com/v2

  8.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Fernetbianca,

    Dans mon rajout du:01/07/09, avec le Piégeage par phéromones j’évoque également cette technique de lutte biologique.
    Ce que je sais sur la chenille processionnaire , je le dois à Monsieur Camille Demolin que j’ai rencontré à Saint-Tropez à l’occasion d’une conférence que j’avais organisé …en 1990 et ensuite à Monsieur Jean Claude Martin de l’INRA d’Avignon que j’ai eu plusieurs fois au téléphone

    @+P@py

  9.  
    goliath
    goliath écrit:

    Bonsoir fernetbianca

    Je tiens à préciser que l’écopiège est un moyen à rajouter à la lutte contre la processionnaire du pin mais qui à lui seul ne peut suffire pour nous prévenir des risques d’urticaires autour du pin. Certes on a piégé les chenilles qui descendaient en procession mais leurs nids qui sont maintenant vide vont au fil des intempéries se dégrader et libérer les poils urticants qu’ils contenaient tout au long de la saison. Alors n’oublions pas l’échenillage pour éviter ses désagréments.
    De plus vous dite que vous avez plusieurs pins infestés et que vous avez posé un seul éco piège !!! Ouppppp
    Faire de la pub oui mais faite la correctement et ne berner pas les internautes.
    Un éco piège par pin est nécessaire pour une efficacité à 100%.
    Alors oui a l’éco piège pour des pins non traitables (du style trop haut, lieu inaccessible…), Mais économiquement c’est une méthode de lutte qui revient assez cher si vous avez plusieurs pins. Alors si vous avez un de 1 à 3 pins c’est économiquement rentable mais sinon préfère le traitement au BTk complété d’un piégeage à phéromone pour la lutte collective.
    Mais avant tout, la lutte de la chenille processionnaire en zone urbaine et peri urbaine doit être une lutte collective …
    Le traitement au BTk (biologique) est de loin le plus efficace car là on tue la chenille a un stade précoce et non urticant. Ce traitement si il est pratiqué correctement en zone urbaine ou péri urbaine est efficace a 99%. A savoir ce traitement contrairement a ce qui se dit sur le net est écologique car il cible que les chenilles processionnaires à l’époque où il est appliqué (sur les pins en septembre pas d’autre chenille). Alors ne dénigrons pas des méthodes qui ont fait leur preuve pour des questions commerciales et économiques.
    Par contre, pour la lutte par épandage de BTk par voie aérienne, c’est discutable car écologiquement parlant entre le carburant utilisé pour le vol et les mouillants rajoutés pour un meilleur adhésion du BTk aux aiguilles, c’est tout un débat. Mais entre un éco piège fabriqué essentiellement avec des matériaux de dérivé pétrolier et au vu du nombre a installés (un par pin infesté) et un épandage par voie aérienne????? A vous de voir
    Sinon chapeau à la Mésange Verte pour avoir inventé et commercialisé un nouveau moyen de lutte qui vient étoffer une gamme de lutte contre ce nuisible.
    Mais n’oublions pas que si cette chenille envahi la France entière c’est grâce à la gestion des espaces verts des communes et de nous même.
    Arrêtons de planter des variétés hôtes des chenilles processionnaires à tout va et varions nos plantations arboricoles.

  10.  
    foulon
    foulon écrit:

    bonsoir

    j’habite en centre ville de nantes et je viens de trouver des chenilles processionnaires à 2 endroits différents de mon petit jardin. j’ai repéré le nid dans l’unique pin que je possède, il est très haut. Je les ai brûlé (une trentaine en tout). Que dois-je faire ? à quelle quantité de chenilles dois-je m’attendre? je suis très inquiète car j’ai un petit chien jack russell.

  11.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Foulon,

    « j’ai repéré le nid dans l’unique pin que je possède, il est très haut. Je les ai brûlé (une trentaine en tout). »

    Attention brûler les nids sans protection ( gants lunettes ) n’est pas sans dangers!
    Commet tu as vu des chenilles dans ton jardin,cela veut dire qu’elles sont ont commencées leur « voyage » pour aller s’entérrer dans le sol et entreprendre leur cycle souterrain, et cette période de procession risque de durer un certain temps,.. alors pour le toutou, ( surtout si c’est un jeune en principe plus joueur. ). gaffe pour lui, un conseil le promener en laisse..

    Outre les moyens que j’ai indiqué dans monarticle ou dans mes réponses, il est encore temps d’ enduire le tronc de ton pin pin avec des bandes enduites de glue.
    http://www.chenilles-processionnaires.fr/le_piegeage.htm

    Cette méthode permet de piéger sur le tronc les chenilles qui descendent de l’arbre, en les détruisant ( voir les mesures de protection citées plus haut ) ça sera autant de chenilles qui ne pourront pas se reproduire pour les années à venir!

    @+P@py

  12.  
    flo
    flo écrit:

    Bonjour,

    Je suis locataire d’une maison avec un jardin, et j’ai un pin avec plusieurs nid de chenilles. J’aurais voulu savoir si c’est au locataire ou au propriétaire de s’en occuper?

    Merci de votre réponse.

  13.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Flo,
    Bonjour, les infos que j’ai trouvé sur le web, indiquent que là ou sont présentes les chenilles processionnaires ,des arrêtes préfectoraux ou municipaux stipulent que les propriétaires ou les locataires doivent….

    http://www.google.com/search?hl=fr&gbv=2&q=se%20d%C3%A9barasser%20d'un%20nid%20de%20chenilles%20processionnaires%20locataire%20propri%C3%A9taire&ie=UTF-8&sa=N&tab=iw

    Alors pour savoir a qui des deux ( propriétaires locataires ) cela incombe il faut je pense se renseigner auprés dee l’ADIL de ton département!

    http://www.anil.org/fr/votre-adil/

    @+ P@PY

  14.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Copie d’une réponse d’un courrier adressé à l’ADIL 83

    Bonjour,

    Le décret n°87-712 du 26 août 1987 range au nombre des réparations locatives l’échenillage des arbres et arbustes
    (pour voir ce texte cliquez sur le lien suivant : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000522461&fastPos=1&fastReqId=1033828677&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte )
    Cette liste non limitative des réparations locatives s’applique aux locations soumises à la loi n°89-462 du 6 juillet 1989 (logement loué vide à titre de résidence principale) et est souvent adoptée conventionnellement pour les locations ne ressortant pas du champ d’application de cette loi).

    Cordialement,

    ADIL83
    @+ P@py

  15.  
    Thiéry
    Thiéry écrit:

    Bonjour, il existe aussi un piège à phéromone qui mis en place début juin permet de capturer les papillons mâles avant qu’ils ne fécondent les femelles et ainsi diminuer nettement les oeufs et donc les chenilles présentent dans l’arbre l’automne suivant.
    Ceci est un moyen de lutte bio sans aucun risque pour les humains, les animaux et l’environnement.
    Voici le lien vers la fiche du produit: http://www.nufarm.com/FREV/PiegeapheromoneThaumetopoeapityocampa

  16.  
    Cyril
    Cyril écrit:

    Bah voila encore cette aberration de l’homme qui détruit tout, encore et encore. On détruit maintenant les chenilles qui seront ou pas des papillons si on les laisse vivre mais bon comme d’habitude c’est toujours mieux de détruire pour que le jardin soit beau et sans vie !!! Quand allez vous comprendre que l’homme doit vivre en harmonie et non pas détruire tous les insectes autour de lui … Si un jour, une espèce domine l’homme, on verra bien la réaction de l’homme qui se fait écrasé … Vos commentaires me chagrinent profondément

  17.  
    Audrey
    Audrey écrit:

    Bonjour

    La ville où je réside est infestée de chenilles processionnaires. La mairie a effectué en avril dernier un traitement préventif (lequel? je ne sais pas).
    Depuis mi-septembre, je retrouve dans mon appartement des larves de chenille tous les jours…
    J’en ai parlé à mon propriétaire, qui m’a simplement fourni une bombe désinfectante (contre les insectes rampants…), mais j’en trouve toujours!
    Que dois-je faire?

    je précise que j’habite au 2éme étage!

    Merci d’avance

  18.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Audrey,

    « La ville où je réside est infestée de chenilles processionnaires. La mairie a effectué en avril dernier un traitement préventif (lequel? je ne sais pas). »

    De février bord de mer en zone sud à mai zone nord ou de montagne, c’est la période de procession … et quand les chenilles quittent leurs nids et se déplacent au sol, elles ne se nourrissent pas ,… donc l’utilisation de l’ insecticide bio ( « Bacillus thuringiensis » ) cité dans mon article est inefficace. Je pense que le traitement qu’a effectué votre mairie était un insecticide chimique classique. Ce traitement n’a pas été inutile car en tuant les chenilles ces dernières n’ iront pas en terre pour entreprendre leur cycle souterrain pour former des nouvelles générations.

    « Depuis mi-septembre, je retrouve dans mon appartement des larves de chenille tous les jours… »
    Mi-septembre … il ne peut s’agir de chenilles processionnaires ( pin et chêne )vu leurs périodes d’éclosion citée plus haut.
    … Question….quelle et la taille et la couleur de ces chenilles?
    … peut être s’agit-il de la pyrale de la farine
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Pyrale_de_la_farine

    http://www.google.com/search?source=ig&hl=fr&rlz=&=&q=mites+alimentaires&aq=1&aqi=g3g-s1g3g-s1g2&aql=&oq=mite&gs_rfai=

    Comment s’en débarrasser!
    http://www.toutpratique.com/5-La-maison/69-La-lutte-anti-acarien-et-la-lutte-anti-insectes-cafards-mites-punaises-etc-/1045-Mites-alimentaires-comment-s-en-debarrasser.php

    http://www.google.com/images?hl=fr&source=imghp&q=larve+d%27anthr%C3%A8ne&btnG=Recherche+d%27images&gbv=2&aq=f&aqi=&aql=&oq=&gs_rfai=

    Si elles sont plutôt marrons voir là:

    http://www.google.com/search?hl=fr&gbv=2&q=anthr%C3%A8ne&btnG=Rechercher&aq=f&aqi=g9&aql=&oq=&gs_rfai=

    http://www.insectes-net.fr/anthrenes/anth2.htm

    @+P@py

  19.  
    Audrey
    Audrey écrit:

    bonjour

    désolée de ne répondre que maintenant!
    je suis rassurée que ce ne soient pas des larves de chenilles processionnaires, car au vu des liens ci-dessus, ce seraient des anthrènes!

    par contre depuis le début de l’hiver, elles ont disparues, et je retrouve maintenant les anthrènes adultes!

    maintenant reste plus qu’à me renseigner comment m’en débarrasser!

    Merci de votre aide!

  20.  
    martin mireille
    martin mireille écrit:

    La foret de mon village , MAISSE 91? ,situé a mi chemin entre etampes et fontainebleau , a subi cette année un envahissement intensif de chenilles, les sapins ressemblent , helas a des arbres de noel mourrants et nous assistons a des «  »processions » chaque jours de plusieurs metres de longueurs…

  21.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Mireille,

    Dans beaucoup de régions c »est l’époque ou les chenilles processionnaires se déplacent en files au sol, …c’est aussi le moment comme je l’explique dans mon article ou elles sont les plus dangereuses.

    Pour ce qui concerne ton village Maisse91, je pense qu’il serait utile que ses habitants et la mairie s’emparent ensemble sérieusement de ce problème, c’est a dire voir ce qui est possible de faire pour éliminer ces indésirables.

    Je pense qu’une information détaillée sur les dangers des chenilles par bulletin municipal, et un plan d’action pour un traitement automnal serait une bonne chose.

    @+ P@py

  22.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Martin Mireille re,

    Comme indiqués dans mon article, vous pouvez également demander à votre mairie la pose de piège à phéromones.

    Par contre je pense que l’emploi des écopièges n’est pas sans dangers,car ces pièges capturent les chenilles vivantes au moment ou ces dernières sont les plus urticantes… et les manipuler pour les récupérer présente quand même des risques certains!

    @+ P@py

  23.  
    jrmorliere
    jrmorliere écrit:

    voici un moyen simple, écologique et efficace d’éliminer un procession de chenilles :
    Avec une pelle à ordure en plastique et sa brosse, ramasser les chenilles, et les mettre dans un seau en plastique bien propre, pour q’elles ne puissent pas grimper pour en sortir.
    Mettre dans le seau un produit mouillant (savon liquide, ou mieux produit pour sol). Ajouter de l’eau pour recouvrir les chenilles de quelques cm, et laisser mijoter deux ou trois heures. Vous pouvez alors jeter le tout (composte ou wc). Il ne reste qu’a rincer le seau.

  24.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Jrmorlière,

    Système que je déconseille fortement, car ce moment ou les chenilles sont en procession est aussi le moment ou ces dernières sont les plus allergisantes ,… et les manipuler sans protection ( masque lunettes, vêtements couvrants ) présente un certains danger surtout pour les personnes allergiques !

    @+ P@py

  25.  
    ramain
    ramain écrit:

    bonsoir,j’habite pres d’Avignon .Quels contacts puis-je avoir pour traiter sérieusement 50hect de pin .Le pin d’alep est plus fragile à partir d’un certain age .Si on ne fait rien c’est en realité un massif de pin de 300hect.qui va disparaitre;car leur proliferation devient exponentielle depuis une decade .Cordialement .

  26.  
    Procession
    Procession écrit:

    Salut à tous, en effet c’est parti pour les chenilles processionnaires cette année.. Tenez vos chiens en laisse et attention à vos kids! Peace
    http://www.chenilleprocessionnaire.com

  27.  
    Daniel
    Daniel écrit:

    Merci pour ce jolie article !
    Voici ou j’ai acheté mes pièges à chenilles processionnaires : https://lutte-bio.fr/chenille-processionnaire/50-ecopiege-chenille-processionnaire.html
    Ce site dispose de toute la panoplie en piège à phéromone, et autres pièges !
    Au plaisir !

  28.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Daniel,

    Je pense que tu as bien fait, car l’achat de phéromones pour lutter contre ces chenilles est une excellente solution.

    C’est un moyen de lutte bio de plus en plus employée, et concernant les pins, bien moins dangereuse que par exemple échenillage !

    Petit rappel des dangers et contraintes de l’échenillage des pins.
    https://chenilles-processionnaires.fr/lutte-mecanique-echenillage.htm

    @+ P@py

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...