Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > GIGN, le drame de Saint-Gaudens !

GIGN, le drame de Saint-Gaudens !

  

Astuce  de lecture:  Pour une  lecture  bien plus confortable de cette page, je vous recommande de faire un copier de l’article et ensuite de faire un coller sur une page Word.  Vous verrez, l’article est ainsi réparti sur toute la largeur de votre écran ( notamment les images apparaissent en entiers, car elles ne sont pas  coupées ). P@py 

Article mit en ligne le 24 sur Agoravox

GIGN, le drame de Saint-Gaudens !   GIGN, le drame de Saint-Gaudens ! dans Non classé xfye5l6ltsqqfbu0dn67lrl2r1Photos document soir 3  de France. 3 du. 20/01/07 Vue plus large: 

Des Des erreurs ont elles été commises ? 

 Suite à ce drame, ou un gendarme du GIGN a été tué par un forcené et deux de  ses collègues blessés dont l’un grièvement, je pense qu’il faut se poser des questions ! 

Puisque l’ordre de l’assaut a été donné, comment se fait t’il que le forcené n’avait pas été neutralisé par des grenades spécifiques  ( voir plus bas ) , puisque le bâtiment est une sorte de ferme sans étage, ( vidéo de France 2 ) http://jt.france2.fr/13h/ 

Au vu des images qui nous ont été montrées le samedi 20/01/ au JT de France 2 de13 heures, ou l’on, aperçois un bâtiment style ferme, je pense qu’il avait  moyen de lancer a travers une de ces ouvertures plusieurs  grenades spécifiques: lacrymogènes, aveuglantes  ou  assourdissantes.  Dans l’hypothèse vraisemblable que toutes les issues étaient closes par des volets en bois ou bien en fer, avec du matériel adapté  ( engin blindé  par exemple ) ce dernier pouvait bien  permettre de les enfoncer et  cela sans mettre la vie des hommes du GIGN en danger. 

Une précision importante, ce blindé , .. c’est juste pour s’en servir comme un bélier, l’utiliser uniquement pour défoncer une porte ou un volet, surtout je le précise bien ,  pas question de l’employer pour tuer le forcené ! Les modèles de grenades dont dispose le GIGN !  1 ) Les assourdissantes :  Il est parfois nécessaire d’entrer dans des enceintes où se trouvent des personnes armées qui peuvent tirer contre les civils qui se trouvent dans les parages ou les prendre en otage, ou encore faire usage de leurs armes contre des policiers qui montent à l’assaut. Il est alors nécessaire d’utiliser des engins dont la mission est de réduire le niveau de riposte des délinquants ou de les distraire de l’action principale qui est menée contre eux. Un des éléments est la grenade étourdissante DEF-TEC modèle 25 utilisée par les policiers du SRT de Phoenix. Ces grenades sont légères, faciles à utiliser après avoir retiré l’anneau de sécurité et lancées en direction du lieu désiré pour exploser et provoquer l’effet voulu de façon efficace. Il y a des modèles de ces grenades munis d’un retardateur de deux, trois ou plus de secondes. Elles offrent plusieurs détonations très fortes (170 dB), qui affectent considérablement l’ouïe et neutralisent la capacité auditive durant un bref espace de temps, ainsi que plusieurs éclairs très vifs qui atteignent une intensité de 2’500’000 candelas et neutralisent la capacité de vision de l’adversaire. L’effet combiné du bruit et de la lumière aveuglante est suffisant pour occasionner une paralysie de plusieurs secondes des opposants, temps suffisant pour permettre aux agents de réduire cette résistance et d’empêcher qu’ils fassent feu ou qu’ils activent un quelconque piège explosif préparé à l’avance.  2 ) Les aveuglantes :  Les aveuglantes étaient à la base prévues pour des utilisations en cas de prises d’otages. Arme incapacitante par excellence, elle combine un flash aveuglant et une forte détonation qui conduisent à une surdité et un aveuglement passager. Cette arme est employée dans le cas de l’inspection d’une pièce inconnue ou tout simplement afin d’obtenir un effet de surprise ( source) 3 )  Grenades lacrymogènes !  N’oublions pas cette  interrogation tout de même, c’est-à-dire la possibilité qu’avait le forcené un ancien artisan peintre, de détenir un masque à gaz!   Malgré ces circonstances dramatiques, je pense qu’il est utile d’ouvrir un débat, et se demander s’il y a eu  erreur ou pas !Personnellement je pense que la hiérarchie n’a pas été à la hauteur, son attitude  me fait trop penser aux ordres stupides et inutiles des assauts des poilus de 14/18 !     Autre question, le GIGN a perdu 7 hommes à l’entraînement, je pense que  c’est beaucoup trop, et que les citoyens ont le droit de savoir  quelles sont ses conditions qui ont occasionnées ces 7 décès !Autant je comprends l’assaut de l’Airbus de Marseille, autant dans cette triste affaire de Saint-Gaudens je suis interrogatif, voir révolté, car pour moi la hiérarchie a envoyée ses hommes au massacre ! Le forcené  il était tout seul dans sa maison, donc pour donner l’assaut, ben il n’y avait pas le feu !Fallait faire venir un blindé un blindé des gendarmes mobiles  pour défoncer une porte ou une fenêtre, afin de pouvoir balancer sans danger quelques grenades !Pour moi, leurs chefs se sont malheureusement plantés !
Encore une pensée émue pour la famille de ce gendarme tombé en service commandé.
  Mit en ligne à 23 h oo.Je viens à l’instant de regardé le soir 3, le créateur du GIGN  en 1947 ( le cdt Prouteau ) 
en était l’invité,

95w4ovx8aq3afjp99pf6iif7z8 dans Non classé

et à un moment le présentateur 

rd1ww215ln4d0cejj4k5rnl4ac

 lui a bien demandé puisse que l’homme était seul dans un bâtiment isolé es-ce qu’il y avait urgence a donner l’assaut ! La réponse de Prouteau ne m’a pas convaincu, on en reparlera dans les jours qui suivent, La réponse de Prouteau,  a voir plus tard dans la vidéo de la chaîne : http://soir3.france3.fr/  Vous l’avez compris, le but de mon article est de lancer un débat , c’est-à-dire se poser la question : Pouvez t’on éviter la mort de ce gendarme,bien évidemment  ma réponse est oui ! A suivre ! @+ P@py 

Rajout du 23/01 

Dès le premier jour du drame ( le 20 ),j’ai indiqué que selon moi,que la hiérarchie avait commit une grossière erreur en ordonnant cet assaut final !   Je vois malheureusement que j’avais raison, ainsi le 23 sur
la
Dépêche du Midi un article  titrait : 

Sarkozy : «Il y a eu dysfonctionnement»   

.. et plus loin , nous pouvons lire :La compagne d’André Rouby ajoute: « L’assaut du GIGN aurait pu être évité, ils ont fait tout le contraire de ce qu’on leur disait, et utilisé la force. J’avais indiqué à leurs médiateurs que la vue des hommes en uniforme allait aggraver les choses… »   

Dans
la Dépêche du Midi un autre article avait ce titre : 
 « Que l’on s’abstienne de toute polémique »  

La réaction officielle d’André Viau préfet de
la Région Midi-Pyrénées, préfet de Haute-Garonne, du Général Rouquier commandant la région de gendarmerie de Midi-Pyrénées et de Paul Michel, Procureur de
la République. Nos pensées vont aux gendarmes victimes de leur devoir et à leurs camarades 

Conclusion de P@py, circulez il n’y a rien a voir !,  

Le 23 également, Yahoo-Actualités  titrait :Mort d’un gendarme du GIGN: « il y a eu dysfonctionnement » selon Nicolas Sarkozy 

CHARENTON-LE-PONT (AP) – Le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy a estimé qu’il y avait eu « un dysfonctionnement » lors de l’opération du GIGN menée vendredi à Gensac-sur-Garonne au cours de laquelle un gendarme a été tué  Et sur le Figaro, on pouvait lire :Au village, ému par la mort du gendarme du GIGN tué par un retraité en proie à un coup de folie, certains se demandent si l’intervention n’était pas « prématurée ».  

Pourtant, résumant le sentiment général, son ami (Jeannot ) s’interroge : « qu’y avait-il d’urgent à donner l’assaut à 22 heures, alors qu’il n’avait pas d’otage ? Je reste persuadé qu’après un moment de sommeil, il aurait retrouvé ses esprits », avance-t-il. Je pense que pour la grande muette, que comme d’habitude que le silence radio sera de mise !  @+ P@py 

Rajout du 24 Dépêche du Midi du 24/01/07  INTERVIEW. PHILIPPE LEGORJUS, ANCIEN PATRON DU GIGN DE 1985 À 1989, ANALYSE L’ASSAUT POLÉMIQUE DE GENSAC OÙ UN GENDARME A ÉTÉ TUÉ PAR UN FORCENÉ. «Une opération délicate»  Une opération délicate qu’il a dit, ça nous le savons bien, mais faut pas s’attendre à ce qu’un officier ( ou un ex-officier) de la gendarmerie se « mouille pour critiquer » l’action de ses collègues , car avec la grand muette et bien,…. il ne faut pas être pressé ! La suite de l’article de
la Dépêche du Midi.
Deux autres  liens intéressants :.  http://www.ladepeche.com/dep_dos.asp?doss=382 http://www.ladepeche.com/aff_art.asp?ref=200701221940  Gensac: polémique après l’intervention du GIGN   « QUAND il y a un drame comme ça, c’est qu’il y a eu dysfonctionnement », a estimé hier Nicolas Sarkozy, en évoquant le drame survenu, la suite sur le site du Figaro @+ P@py 

Sur ce drame, plusieurs articles de
la Dépêche du Midi, lisez les bien, et tirez en  les conclusions,  elles sont évidentes ! 
http://www.ladepeche.com/dep_dos.asp?doss=382                               ———————–le 25/01 à 9 h 00. Actuellement, une question essentielle reste en suspend, comment se fait il que  cet homme qui présenté de sérieux problèmes psychologiques soit toujours  en possession d’un fusil de chasse ?  J’ai lu  que cet homme était un chasseur, et malgré ses séjours en clinique psychiatrique, pourquoi avait il toujours son fusil, et  que disent les texte sur ce sujet , car cet homme était suivi par un psy : http://www.ladepeche.com/aff_art.asp?ref=200701231564  Je vous conseille de lire également cet article de
la Dépêche du Midi, surtout ce paragraphe : 
« Pourtant, le GIGN nous avait promis… »   1.
LA FAMILLE NE CROYAIT PAS À L’ASSAUT

 http://www.ladepeche.com/aff_art.asp?ref=200701221940 

@+ P@py

                           ——————–

26/01

ENQUÊTE. ANDRÉ ROUBY HOSPITALISÉ DANS UNE UNITÉ DE SOINS PSYCHIATRIQUES A ÉTÉ ENTENDU HIER PAR LES GENDARMES. 

Le forcené de Gensac placé en garde à vue  

 

La suite : http://www.ladepeche.com/aff_art.asp?ref=200701251479

 

@+ P@py

Dans :
Par spagnolo
Le 20 janvier, 2007
A 15:04
Commentaires : 16
 

16 Commentaires

  1.  
    lionesse
    lionesse écrit:

    La précipitation dans une intervention est toujours mauvaise conseillère, mais ne vient-elle pas souvent d’ordres de l’extérieur?
    Le côté opérationnel, l’efficacité et le prfessionalisme sont trop souvent subordonnés à des « impératifs » politiques ou mieux, « politiquement correct ».
    Qui a donc ordonné l’assaut, qui a jugé qu’il ne fallait pas attendre et pourquoi? Les personnes présentes dans l’entourage des « autorités » devraient pouvoir répondre à ces questions.
    Si une « très grosse bêtise » de commandement a tué un homme et en a blessé deux autres, il faut chercher qui est à l’origine de cette bavure, il y va de la crédibilité de l’ensemble de l’encadrement d’un corps tellement respecté par les Français.
    Bon courage tout de même!

  2.  
    Paulo
    Paulo écrit:

    Salut papy,
    C’est toujours le même problème dans les situations délicates !
    Quand cela fonctionne, ce sont des héros et malheureusement quelque fois, ça ne fonctionne pas !
    Est-ce que tu crois qu’ils pensaient avoir affaire à un forcené de cette espèce ?
    Ils ont eu des dizaines d’affaires à traiter dans ce genre et il n’y avait jamais eu de problèmes.

  3.  
    twonski
    twonski écrit:

    je suis très gêné par ta manière d’aborder cet événement et ta longue description des différents types de grenades.

    je t’inviterai à être plus nuancé sur cette unité qui a plus de 30 années d’expériences.

    sur cet événement en particulier, chaque membre de la colonne d’assault avait plus de 6 années d’expériences dans ce genre de situation. leurs entrainements où ils ont perdu 7 hommes (et seulement 2 en missions) les rendent très humbles sur leur métier. ils n’agissent donc en aucune façon par excès de confiance ou impulsivité.

  4.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Salut Twonski,

    J’espère que tu as compris que la rédaction de mon article c’est uniquement pour souligner la responsabilité des autorités surtout civiles concernant l’ordre d’assaut.
    ( voir dans mes rajouts successifs : déclarations du Ministre de l’intérieur ainsi que celles émanant des familles .

    @+ P@py

  5.  
    Cyril
    Cyril écrit:

    Je suis resté, pres de 12 ans apres les faits, extremement admiratif de l’exploit du GIGN lors de l’assaut de l’airbus a Marignane. Je suis donc d’autant plus perplexe en voyant le resultat du recent assaut au cours duquel 1 gendarme est mort.

    1. Pourquoi l’assaut a t il été donné, alors que rien ne pressait et que l’individu etait coutumié du fait, il etait plus simple d’attendre qu’il se calme avec l’épuisement.

    2. Comment un retraité a t il pu coucher trois hommes surentrainés et surarmés avec un fusil de chasse ?

    3. D’autres moyens n’etaient ils pas plus adaptés (grenades / gaz etc )?

    Un homme est mort c’est extremement grave. Et ce qui est encore plus grave, c’est que cette mort est tres mal justifiée. J’ose esperer que le commandant de cette opération aura des comptes à rendre aupres de sa hierarchie car cette opération est une tache incomprehensible sur le CV de ce groupe.

  6.  
    twonski
    twonski écrit:

    j’entends bien ta volonté de souligner la responsabilité des autorités mais à la lecture de tes différentes notes, je ressens quand même une remise en cause de cette unité. aussi, j’apprécierai que tu puisses clarifier ta position et notamment sur agoravox. je te remercie de ta compréhension. twon.

  7.  
    spagnolo
    spagnolo écrit:

    Twonski re,

    Loin de moi a été l’intention de dénigré le GIGN, cette unité d’élite à qui j’ai toujours tiré mon chapeau.

    Mais dans ce drame, dès le début, avec le peu d’infos que je possédais, le soir de cette tragédie, j’ai analysé rapidement la situation, et de suite une révolte est montée en moi, et j’ai fais cet article sur mon blog, et je l’ai également proposé à Agoravox.

    Pour moi une chose est certaine, ce gendarme ne devait pas mourir, et je pense que malheureusement que dans quelques temps cela sera démontré ! ( car je pense que du coté d la famille qu’il risque d’avoir une suite judicaire !)

    @+ P@py

  8.  
    brouchet
    brouchet écrit:

    Tu es vraiment un vieux tocard papy, comment peux tu oser te permettre de donner des conseils à une unité qui a libéré plus de 300 otages, arrêté plus de 500 forcenés en 30 ans .
    Tu crois tout savoir sur tout mais je pense que tu as le profil pour finir comme le forcené de Gensac.
    Un ami du Groupe

  9.  
    Marcelito
    Marcelito écrit:

    Hello,

    Je trouve un peu déplacé de dire qu’il y a eu faute… Ce groupe d’élite a une expérience immense, et tente, a chaque intervention de ce type, depréserver la vie du forcené, et ensuite de ses hommes.

    Le forcené en question avait déjà blessé un gendarme, il était donc connu comme dangereux, et je pense que le groupe a prit toutes précautions avant d’entrer…

    Je trouve encore plus déplacé le fait de critiquer des gens qui mettent leur vie en danger et la perde parfois, surtout lorsqu’on a pas la moindre experience en matière d’assaut…

    Renseignez vous sur le GIGN avant… la plupart de leurs interventions réussies (dont on parle peu ou pas – tant qu’il y’a pas de mort…) tiennent tout simplement du miracle… des vrais orfèvre… alors laissez les faire une erreur (aussi involontaire soit elle), une fois tout les 30 ans… surtout que c’est leur vie qui est en jeu, pas la votre…

  10.  
    Val
    Val écrit:

    N ‘étant pas en France durant les événements, ce n’ est que plus tard qu’ ils m’ont été conté. Et selon les dires de mes camarades, c’est une érreur de la part du groupe d’ assaut qui serait à l’ origine de la mort du gendarme. Dire que c’est de la faute des autorités m’ interpélle car le groupe a toute liberté dans la conduite de l’ « action », car peux de personne sont qualifiées pour donner des conseil à cette unité d’ élite. L’ action que le groupe avait prévue devait être la meilleure pour eux et comme le dit Marcelito c ‘est de l’ orfévrerie! Mais aucun plan d’ action n’ est infaïble!
    Mais il suffit de peu pour qu’ une action tourne mal un escalier « bizarre », une sérrure qui résiste…, et là tout va trés vite…Ce métier n’ est pas une science exacte. Et je rend hommage à ses hommes qui en perdant, les leurs n’ont pas perdu leur professionalisme en neutralisant le forcené sans le blésser.
    Les meilleurs ne sont pas à l’ abris d’ une érreur et c’est dur de voir mourir ces hommes qui donnent plus que l’ on ne peu l’ imaginer, pour protéger les citoyens que nous sommes.
    Merci à eux.

  11.  
    Toms
    Toms écrit:

    Pffff, mes pauvres amis, vous ne savez pas comment l accident est survenu, alors no comment please

  12.  
    jul
    jul écrit:

    marcelino tu m’a surpris dans ta réponse: j’aurais dit exactement la même chose que toi…..pareil pour Val et je suis entièrement d’accord avec toms!

    En aucun cas une personne comme « papy » n’est en mesure de critiquer l’unité qu’est le GIGN, et encore moins contredire la tactique et de mettre en doute leur plan d’action!
    Je suis plus qu’outrer de certaines remarques, et si je n’étais pas sur un site publique croyez moi que j’emploierais d’autres thermes.
    Non mais mettez vous a la place de leurs familles si peu soit en qu’ils en ai une!
    mettre sa vie en danger a chaque seconde de travail doit être pénible a supporter par l’entourage et certain n’ont pas de famille a cause de ça! Rajouter a cela le fait de perdre son mari, père ou même un ami proche est bouleversant et doit avoir fait coulé plus d’une larme!!! ; et certains osent en plus critiquer et remettre en jeu le professionnalisme de ces personnes surentrainées!
    Je doit être en train de rêver mais de simples personnes de bureau osent encore taper ces mots sur un site quel qu’il soi….je suis écoeuré et je pense que critiquer et débattre de ce sujet en enfonçant encore un peu plus le groupe devrait être interdit.
    Les fait sont des faits et tous cela est du passer! d’ailleurs en parlant du passer et en débâtant de ce sujet en disant qu’il y avait eu une erreur énorme,qu’ils n’auraient jamais du lancer l’assaut….. tu a presque oublier de mentionner les exploit du groupe qui je le souligne comme marcelino : ne sont pas débattu (du moins lorsqu’il n’y a pas de mort).
    PERSONNES NA LE DROIT DE TENIR DE TELS PROPOS ET POUR FINIR : HORMIS QUELQUES UNS QUE J’ADMIRE PRESQUE EN RAISON DE LEURS RÉPONSES, TOUS LES AUTRES QUI SOUTIENNE PAPY DEVRAIENT SELON MOI SE RENSEIGNER ET MODIFIER LEURS PROPOS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    _______________

    PS : je ne sais pas quel age a l’auteur mais je n’ai que 15 ans et je vois plus juste que lui a ce sujet.
    Mettre en doute le groupe est une terrible erreur moins pardonnable que la « boulette  » qu’ils ont fait.

    je profite de ce postscriptum pour faire parvenir aux famille tous mon soutien aussi faible soit-il.
    ____________________________
    julien : prétendant aux test d’entrée au GIGN dans quelques années (je penserai a eux si j’y arrive)

  13.  
    pierre louis
    pierre louis écrit:

    je suis trop content et en plus c est se metier que je ve faire plus tard

  14.  
    FARDOUX
    FARDOUX écrit:

    CA DOIT MARCHER POUR DEFONCER LES PORTES AVEC LE BELIER

  15.  
    Fnsyetzv
    Fnsyetzv écrit:

    Thanks!,

  16.  
    sonewone
    sonewone écrit:

    Si tu es si astucieux va donc a leur place au combat pasque l’or de Marignagne la t’en parle pas tu parle que de leurs echeque donc….

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...