Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 

Le renard de Noël !

Le renard de Noël !

 

Le renard de Noël ! dans Non classé img-y0ikp8coq8s

 

Éditer sur Naturavox

 

Actuellement sur nos écrans sort le film de Luc Jacquet « Le renard et l’enfant ». Le site du film ( )

Dans ce film, plusieurs renards ont été « utilisés », et tous étaient des renards apprivoisés.

Les renards sont des animaux sauvages qui normalement vivent dans la nature en dehors des villes, mais depuis quelques années, ces derniers ont tendance a devenir « urbains » , faut dire aussi qu’a cause de l’extension des zones d’urbanisation, de plus en plus leurs territoires ont diminués comme des peaux de chagrin, et qu’ensuite l’espèce a vite comprise que là ou vivaient les hommes qu’il y avait aussi leurs déchets de nourriture à portées de leurs mains … enfin de leurs pattes juste en renversant leurs poubelles ménagères !( Mon épouse a assistée à de telles scènes là ou nous demeurons dans le Var à Saint-Aygulf.)

En effet depuis quelques mois, un renard vient presque journellement roder dans la cour.

C’est toujours mon épouse qui l’aperçoit, moi, je ne l’ai jamais pu le voir, soit que je suis absent, ou dans la pièce à coté sur mon ordi, le temps qu’elle m’appelle, que je me lève, ( j’ai souvent le genou bloqué ).. et comme en me levant,… je fais du bruit avec ma chaise,…ben le renard décampe à chaque fois !

 

Le jour de Noël en fin de matinée ( alors que j’étais parti acheter du pain ) vers 12h 20, à travers les vitres de la maison mon épouse l’a aperçue ( elle arrive à bien le reconnaître, ce dernier est devenu de moins en moins sauvage, comme je l’ai marqué plus haut, maitre Goupil a pris l’habitude de venir presque tout les jours à des heures différentes faire son tour dans le jardin ou sur la terrasse ..et prendre au passage un morceau de pain destiné aux oiseaux, et regarder dans la poubelle ménager, c’est-à-dire la faire basculer pour pouvoir fouiller à l’intérieur « eh,.. pas bête la bête ! »

Aujourd’hui mon numérique était a porté de sa main, elle a profitée pour prendre ces quelques photos.

C’est vers les 12 h 20 qu’a travers les vitres de la maison qu’elle a vu le coquin qui déambulait tranquillement sur le terrain devant la maison : 12 , ici il passe placidement près de l’abreuvoir à ziozos ( ), puis pendant quelques instant il a humé les alentours : 123

Curieux il va voir contre le palmier ( ), puis décide de reprendre « ses recherches » dans un coin il à trouver le sac plastique qui contient le pain pour les oiseaux : 123456 , comme il n’est pas sauvage, mon épouse à vu comment il s’y prenait pour ouvrir le sac plastique.

Au départ, il l’avait pris dans sa gueule, il de secouait vivement, , mais comme il avait pris le sac par ses deux poignées,…. forcément le sac restait fermé,…et les morceaux de pains ne tombaient pas !

Mais une bête sauvage, ce n’est pas bête, mon épouse m’a raconter comment que ce dernier avait procédé.

 

Elle l’a vu poser le sac à terre, et le reprendre par le fond, ainsi du sac avec ses deux poignées libérées les morceaux de pains ont pu tomber à terre.

Alors je pense que cela démontre qu’un un renard et doté d’un certain raisonnement ,…enfin il peut croquer un morceau de pain ( )

puis il est retourné se caché dans la haie de lauriers ( ) le coquin est quelques part bien caché, ..à l’extrême droite.. dur dur de l’apercevoir ( )

Gilbert Spagnolo dit P@py

 

P.S.

Pendant un certain temps, je pars en Corse voir (), et certainement que je serais bien moins présent sur non blog.

Meilleur vœux de bonheur de santé à vous tous.

 

Dans :
Par spagnolo
Le 26 décembre, 2007
A 11:15
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...