Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Nos digues de protection sont-elles de véritables « gruyère »!

Nos digues de protection sont-elles de véritables « gruyère »!

 

 

Nos digues de protection sont-elles de véritables « gruyère »!

 

http://www.francevuesurmer.com/photos/06pays_de_loire/434la_faute_sur_mer/ecran/la_faute_sur_mer001.jpg

 

Édité sur Agoravox.

 

Nos scientifiques ergotent sur le réchauffement climatique et les conséquences qu’il pourrait en résulter dans les 50 prochaines années: voir et ici. ..nos politiques eux ergotent sur tels ou tels mauvais jeux de mot que l’on pu prononcer ça et là leurs adversaires . mais hélas après moult promesses oublient l’essentiel ou renvoient aux calendes grecques notamment pour ce qui est l’objet de cet article à savoir l’entretien des digues de protection.

Pour info j’ai écouté Claude Allégre dimanche après-midi sur la 5, dans l’émission « C politique »,…et j’ai compris cela:Au lieu d’ergoter sur les prévisions sur le réchauffement climatiques à long terme ,…qu’il voudrait mieux agir maintenant pour s’adapter en vue des conséquences que risque d’engendrer les changements climatiques

 

Nos digues de protection sont mal entretenue!

 

Rappelez vous les inondations en Camargues il y a quelques années:, la cause est bien connue, c’est le mauvais état de ces dernières, car pour leurs entretiens l’état, la région , les communes se renvoient systématiquement la balle, pour exemple pour consolider les berges affaiblies par les galeries que creusent les ragondins !

 

Les digues de la région qui vient d’être sinistrée ( La-Faute-sur-Mer et L’Aiguillon-sur-Mer.) date de Napoléon:lien ,…et ont été très mal entretenues, Ainsi à Labarde, des employés communaux sont allés prévenir les habitants que les digues risquaient de ne pas tenir. Leur message: « C’est la tempête, on a peur que les digues ne tiennent pas ». A la mairie, on ne décolère pas: on demande un renforcement de la digue depuis 1999 et la grande tempête! « La digue de Dauzac a lâché dans la journée, faute d’entretien. Quant à celle du port d’Issan-Cantenac, nous la demandons depuis 1999, après l’inondation ! L’autorisation de travaux a toujours été refusée par l’État » explique la maire de la ville dans Sud-Ouest :source.

 

A quand un grand plan « digues »!

 

la mort de 50 malheureuses victimes va t-elle faire bouger les choses, j’ose imaginer que oui, car pour lutter contre les effets de la crise un grand emprunt vient d’être décidé: lien ,.. alors il faut utiliser une partie pour financer un « grand plan digues »…. et surtout entreprendre tous les travaux nécessaires à leurs remises en état.

 

La conjonction de deux phénomènes!

 

Après la période de deuil, ( j’ai une pensée émue pour les victimes )

il va falloir quand même savoir analyser les enchaînements qui ont conduit à ce terrible drame,.. et là il y a peut être faute humaine car:

 

1 )L’état des hautes marées ou « grandes marées » était connu, c’est à dire que c’est une période ou la mer atteint sa hauteur maximum.

2 ) La tempête était également prévue et son incidence aussi, c’est à dire que les vents allaient également faire augmenter le niveau de la mer. Ce phénomène se nomme « l’onde de tempête »

( pour info des vents de 119 à 153 kmh, l’élévation du niveau de lamer est de 1m à 1.70 m. ) Source.

Donc la conjoncture de ces deux éléments aurait du normalement attirer l’attention des responsables!!!

 

Regardez ce que j’ai plus haut:

 

« Ainsi à Labarde, des employés communaux sont allés prévenir les habitants que les digues risquaient de ne pas tenir. Leur message: « C’est la tempête, on a peur que les digues ne tiennent pas » ».

 

Hélas comme c’est souvent le cas en France les donneurs d’ordre

ignorent les avis des lampistes présent sur le terrain.

 

 

En début de mon article, vous avez lu le lien Wikipédia concernant les digues,pour comprendre les causes de rupture d’une digue, il faut lire les paragraphes:Mécanismes de rupture des digues par:

Érosion de surface par surverse ,Érosion externe par affouillement ,Érosion interne par effet de renard hydraulique, Rupture d’ensemble source.

Le :02/03/10 sur le site Agoravox ,il y avait l’ excélent article de Bruno de la Rivière « Communes sous mer », et dans cet article j’ai relevé la réponse de Fantômette à 14h28 et le lien qui montre la photo de La Faute-sur-mer prise le:1er mars 2010. pour info cette photo est tirée de cet article du monde.

En examinant la photo de l’article, vous remarquerez que la digue à gauche ( si c’est une digue de protection la plus proche de la mer, et non une « digue intérieure »)… n’est pas bien large,et a cédée. Comparée aux digues hollandaises:12 – 3 elle me paraît bien rikiki.

… et sur le site de Libération le:03/03/10, on peut lire ceci:

 

Beaucoup de digues sont très anciennes et ont besoin d’être consolidées et rehaussées pour tenir compte notamment de l’élévation du niveau de la mer», souligne Didier Labey, directeur de projet pour Antea, une société d’ingénierie et de conseil en environnement. Dans un «diagnostic sécurité» établi en 2002, il mettait en avant la fragilité des ouvrages de défense contre la mer, en particulier «en baie de Bourgneuf, à Noirmoutier et dans l’anse de l’Aiguillon». Selon Anne-Marie Levraut, chef du service des risques naturels au ministère de l’Ecologie, un tiers des digues sont «gérées par des maîtres d’ouvrage qui n’ont pas les capacités techniques et financières de remplir toutes leurs obligations».

La catastrophe est-elle due à un défaut d’entretien de ces installations ? «Aucune digue n’assure une protection à 100%, à moins de dépenser des fortunes, répond un spécialiste préférant garder l’anonymat. A partir du moment où l’on construit au bord de la mer, on sait qu’il y a un risque.» Lui met en cause les systèmes d’alerte. Contre ce type d’inondation, près des côtes et donc prévisible, «la meilleure précaution, c’est d’évacuer».Source.

 

Lu ce matin sur le web ce matin.

 

Un maire d’une commune en zone inondable: « C’est très difficile de dire non à un permis de construire »


« Les travaux de la digue vont commencer au second semestre, alors que la digue a été annoncée il y a plus de 10 ans:.Source .

 

La photo qui illustre mon article est tirée de ce site.

 

Voir aussi:

Les risques d’inondations à La Faute-sur-Mer étaient connus

 

@+P@py

 

Dans :
Par spagnolo
Le 3 mars, 2010
A 12:05
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...