Le blog de P@pyGilbert

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Premier cas autochtone de chikungunya en métropole (Fréjus)

Premier cas autochtone de chikungunya en métropole (Fréjus)

 

Premier cas autochtone de chikungunya en métropole (Fréjus)

 

http://www.papermust.com/galleries/humour/moustique_chikungunya_1024x768.jpg
Le 25 juin, sur Agoravox et sur mon blog, j’écrivais cet article :

Var: Après les dramatiques et meurtrières inondations.. une invasion de moustiques est a redouter… et peut être celle du « chikungunya »!

Rappel des faits:

Le 17 juin, le département du Var (plus particulièrement la région Dracénoise) était victime d’une terrible et meurtrière inondation qui faisait près d’une trentaine de victimes humaines:….( concernant les gîtes larvaires,regardez les deux vidéos prises par mes soins que j’ai placé dans mon rajout du:07/07/10 )

http://www.dailymotion.com/video/xdwhjj_gites-larvaires-moustiques-suite-in_webcam

http://www.dailymotion.com/video/xdwh8t_gites-larvaires-moustiques-suite-in_webcam

Trois mois plus tard, le scénario que je redoutais tant arrive malheureusement, en effet un cas autochtone de chikungunya vient d’être découvert à Frèjus sur un enfant de 12 ans.

Transmise par un moustique, la maladie qui touche habituellement les zones tropicales vient d’être détectée chez une petite fille du Var.

Premier cas autochtone de chikungunya en métropole (Fréjus) dans Non classé coeur-gif-585844-99520On savait qu’il progressait à la Réunion mais c’est sa première apparition en métropole. Un « cas autochtone de chikungunya vient d’être diagnostiqué dans le Var, à Fréjus, sur une enfant de 12 ans, actuellement suivie à son domicile », a annoncé la préfecture du département dans un communiqué, précisant qu’il s’agissait « pour l’instant d’un cas isolé ».source :

Plus que jamais pour lutter contre la prolifération des moustiques et plus particulièrement contre celle du « moustique tigre » l’Aedes Albopictus qui est un moustique « urbain et péri-urbain » imposons leur un « régime sec » !… C’est ce que j’avais déjà indiqué et conseillé dans un article il y a 3 ans sur naturavox et sur mon blog.

Mai 2006, sur Agoravox, j’ai écrits cet article

 

S’il se trouve en métropole, comment reconnaître le moustique du Chikungunya

 

Je m’interroge sur la déclaration de Monsieur René le Berre quand au pouvoir des femelles du moustique « tigre » c’est à dire le pouvoir de transmettre l’infection de la maladie jusqu’a sa 5 éme descendance. La question est de savoir si en métropole les femelles du moustique « tigre » ont également cette inquiétante faculté !!

 

Extrait de mon article:

C’est à l’occasion du deuxième « repas », si elle a précédemment piqué une personne infectée par le chikungunya, qu’elle peut le transmettre, un laps de temps entre deux piqûres étant nécessaire pour que le virus se fixe dans les glandes salivaires du moustique.

En outre, un spécialiste René Le Berre, entomologiste de réputation mondiale, ancien inspecteur général de recherches à l’Institut de recherches pour le développement (IRD), a récemment fait cette déclaration :

« D’autant que dans le cas d’aedès albopictus, le moustique vecteur du chikungunya, l’infection se transmet jusqu’à la 5e génération. C’est-à-dire que l’arrière-arrière petite-fille d’une femelle porteuse du virus n’aura même pas besoin d’avoir piqué quelqu’un de contaminé. Elle le sera de naissance. Elle pourra ainsi dès le premier jour de son existence transmettre un virus acquis de son arrière-arrière grand-mère. »

Autre info citée par Monsieur Le Berre : une femelle peut vivre un mois, et tous les 3 jours elle peut pondre 300 à 400 œufs !

Liens en annexes

Moustique « tigre » à jeu !

Moustique « tigre » après un repas sanguin

 

Rajout du:30/09

Que faire en cas de capture d’un moustique suspect…pour le faire dentifier par l’EID, …c’est ici.

 

@+ P@py

 

Dans :
Par spagnolo
Le 26 septembre, 2010
A 8:47
Commentaires : 0
 

Répondre

 
 

KIDIKOUA |
Un nouveau départ |
MAIL'TING'POP |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TSTS Hills
| Blog d'Adama
| Sur les chemins avec ma Wil...